Une société sans droit est-elle concevable ?

Une société sans droit est-elle concevable ? Sujets / La politique / La société /

Un début de problématisation ...

    SUJET : UNE SOCIETE SANS DROIT EST-ELLE CONCEVABLE ?

REFORMULATION :
Nous avons affaire à une interrogation totale – autrement dit soit une société sans droit est concevable, soit elle ne l'est pas. La question qui est ici posée est celle du rapport entre la possibilité d'une société et la présence ou l'absence de droit. Les droits sont-ils la condition nécessaire de la viabilité d'une société ? Avant et afin de répondre à cette question, il est nécessaire de revenir sur les concepts qui la composent – à savoir : « société », « droit », « concevoir ».
Problématisation :

Une société sans droit est-elle concevable ? La question ne porte pas seulement sur la possibilité d'une société sans droit mais sur la viabilité de celle-ci. On pourrait le reformuler de la façon suivante : une société sans droit peut-elle durer, voire perdurer ? Ce sujet va donc nous amener à nous interroger sur ce qu'est l'absence de droit : est-ce la nécessité naturelle, est-ce la liberté licence, est-ce l'absence de contrainte ? Si l'on en reste là, la société semble ne pouvoir être considérée hors de la sphère normative. Cependant la société si on la considère comme étant le lien entre les individus, et si l'on considère l'homme comme les jus naturalistes en tant que naturellement sociable, ne peut-on pas penser qu'une société sans droit peut exister mais et surtout perdurer ? On le voit la question est la suivante : la société pour perdurer peut-elle faire l'économie de droits ?


DEFINITIONS :

Société :

La société dans son sens primitif renvoie aux relations qu'entretiennent les hommes entre eux. Elle est quasi synonyme de relations sociales. Notons aussi qu'on parle de société animale. Nous y reviendrons lors du développement. On peut dégager quatre grands sens du terme société : 1° Au sens large, la société c'est l'ensemble d'individus entre lesquels il y a des rapports organisés et des services réciproques : on peut penser à une société de chasse, plus précisément de chasseurs par exemple. A partir de cet exemple dégageons les traits généraux caractérisant une société : Tous les chasseurs de cette société tendent à un même but – pouvoir chasser comme bon leur semble, pouvoir échanger sur la chasse. Retenons ainsi que les sociétaires (les individus appartenant à la société) partagent les mêmes buts et les mêmes intérêts. 2° Dans un sens plus restreint, c'est l'ensemble d'individus dont les rapports sont consolidés en institutions qui sont eux mêmes garantis par la menace de la sanction. Ici la question du droit est prépondérante. 3° La société c'est aussi le groupe humain conçu comme une réalité distincte, distincte de l'Etat par exemple. 4° Sens plus politique : association contractuelle créée par un acte de volonté réfléchie. Cf théories contractualistes de ROUSSEAU ou de HOBBES.

Droit :

On peut dégager deux acceptions du droit : 1° Un droit est ce qui est conforme à une règle précise et que par conséquent il est légitime d'exiger. Le langage courant dit : avoir droit à, avoir droit sur. Dans cette perspective, le droit est à la fois exigible conformément aux lois ou les règles mais aussi exigible parce que cela est conforme à l'opinion morale en matière morale. 2° Un droit dans un sens plus large est ce qui est permis. On dit « avoir le droit de » au sens de tout ce qui n'est pas défendu est permis ; outre cela « avoir le droit à » revient à dire ce qui est permis moralement.



Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : Une société sans droit est-elle concevable ?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de Une société sans droit est-elle concevable ? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "Une société sans droit est-elle concevable ?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce Le bonheur sans illusion est-il concevable ? - Le bonheur
puce la société française peut-elle se diriger vers une société sans classe? - Autres sujets..
puce une société d'hommes veritablement libres devrait-elle etre une société sans lois ? - La liberté
puce une société juste est elle une société sans conflit - La société
puce Une société sans religion est-elle possible ? - La religion




Citations sur Une société sans droit est-elle concevable ? :

puce Le droit... est une création de la société qui détermine comment elle entend vivre, afin de réaliser le bien commun. - Delos
puce La guerre ne saurait être représentée comme un droit; elle est le phénomène qui fait absolument obstacle au droit... - Castillo
puce Le droit naturel devient ce qui va de soi, ce que telle communauté considère comme obligation et droit si évidents qu'il lui semblerait ridicule de le formuler... Le droit naturel devient ainsi le droit non-écrit, supérieur au droit écrit parce qu'il n'a pas besoin de celui-ci pour être reconnu. Il n'en est pas moins historique... C'est ... lui qui, en évoluant, force le droit écrit à évoluer. (Philosophie politique) - F. Weil
puce Une société sans religion est comme un vaisseau sans boussole. - Napoléon I
puce Le besoin du droit naturel est aussi manifeste aujourd'hui qu'il l'a été durant des siècles et même des millénaires. Rejeter le Droit naturel revient à dire que tout droit est positif, autrement dit que le Droit est déterminé exclusivement par les législateurs et les tribunaux des différents pays. - Léo Strauss