La société n'est-elle que somme des individus qui la composent ?

La société n'est-elle que somme des individus qui la composent ? Sujets / La politique / La société /

Un début de problématisation ...

    Comment concilier des intérêts particuliers multiples, divergents, contradictoires? il suffit de les laisser, s'affronter librement et pacifiquement sur des marchés réglés, pour que des négociations et des arbitrages sans nombre les conduisent à des équilibres momentanés, que l'on peut convenir d'appeler intérêts moyens. Les intérêts moyens sont la résultante des intérêts particuliers. Il correspondent toujours la meilleure ou à la moins mauvaise solution possibles dans un système de contraintes donné.

Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : La société n'est-elle que somme des individus qui la composent ?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de La société n'est-elle que somme des individus qui la composent ? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "La société n'est-elle que somme des individus qui la composent ?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce Faut-il pour q'une société soit juste que les individus qui la composent le soient ? - La société
puce L'école contribue-t-elle à l'intégration des individus dans la société ? - La société
puce la société civile résulte-t-elle d'un contrat passé entre individus ? - La société
puce Les lois existent-elles pour protéger les individus ou pour protéger la société? - La justice et le droit
puce la liberté des individus est-elle conciliable avec l'obéissance du citoyen? - La liberté




Citations sur La société n'est-elle que somme des individus qui la composent ? :

puce La réalité économique n'est pas la réalité: elle n'est ni la réalité de l'individu vivant, ni celle de l'univers matériel ... bien qu'étrangère à l'économie, la réalité des individus vivants n'en constitue pas moins son unique fondement, c'est la force de ces individus qui produit l'ensemble des déterminations économiques et ne cesse de les produire. - Georg Wilhelm Friedrich Hegel
puce La réalité économique n'est pas la réalité: elle n'est ni la réalité de l'individu vivant, ni celle de l'univers matériel ... bien qu'étrangère à l'économie, la réalité des individus vivants n'en constitue pas moins son unique fondement, c'est la force de ces individus qui produit l'ensemble des déterminations économiques et ne cesse de les produire. - michel henry
puce Une intelligence qui, pour un instant donné, connaîtrait toutes les forces dont la nature est animée, et la situation respective des êtres qui la composent, si d'ailleurs elle était assez vaste pour soumettre ces données à l'analyse, embrasserait dans la même formule les mouvements des plus grand corps de l'univers et ceux du plus léger atome: rien ne serait incertain pour elle, l'avenir comme le passé seraient présents à ses yeux. - Laplace
puce Du fait même qu'elle est l'action positive d'une volonté particulière, la vengeance devient une nouvelle violation du droit: par cette contradiction elle s'engage dans un processus qui se poursuit indéfiniment et se transmet de génération en génération, et cela, sans limite... (au contraire) Les personnes qui composent un tribunal sont certes encore des personnes, mais leur volonté est la volonté universelle de la loi, et elles ne veulent rien introduire dans la peine, qui ne soit pas dans la nature des choses. - Georg Wilhelm Friedrich Hegel
puce Il faut prendre la société au moment où elle est complète, c'est à dire capable de se défendre, et par conséquent, si petite soit-elle organisée pour la guerre - Henri Bergson