Le travail est-il une perte de temps ?

Le travail est-il une perte de temps ? Sujets / La culture / Le travail /

Un début de problématisation ...

    Le sujet est formulé de façon réductrice : le travail se réduit-il uniquement à une contrainte ? Cette évaluation négative s'applique-t-elle à tout travail quel qu'il soit ? N'y a t-il pas des exceptions ? Il s'agit aussi de savoir quelles formes prend la contrainte, et si la contrainte est exclusivement négative ? L'enjeu est donc d'apprécier la nature et les effets humains du travail, de procéder à son analyse en dépassant le point de vue ordinaire qui consiste à en faire le procès.

Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : Le travail est-il une perte de temps ?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de Le travail est-il une perte de temps ? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "Le travail est-il une perte de temps ?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce rêver est il une perte de temps ? - Autres sujets..
puce La philosophie est-elle une perte de temps? - Autres sujets..
puce Le travail peut-il conduire à notre perte ? - Le travail
puce la valorisation du temps libre conduit-elle à une nouvelle conception du travail? - Le travail
puce le désir amoureux : perte ou découverte de soi? - Le désir




Citations sur Le travail est-il une perte de temps ? :

puce Le vrai travail est avec l’homme ; c’est le travail des champs et des jardins, les heureux échanges formés sous le regard, et la division du travail, mais non point poussée jusqu’à la division des hommes. - Alain
puce Cette folie est l'amour du travail, la passion moribonde du travail, poussée jusqu'à l'épuisement des forces vitales de l'individu et de sa progéniture... il faut mater la passion extravagante des ouvriers pour le travail... - Lafargue
puce Cette grande augmentation dans la quantité d'ouvrage qu'un même nombre de bras est en état de fournir grâce à la division du travail est due à trois circonstances différentes: premièrement, à un accroissement d'habileté dans chaque ouvrier individuellement; deuxièmement, à l'économie du temps qui se perd ordinairement quand on passe d'une espèce d'ouvrage à une autre; et troisièmement enfin, à l'invention d'un grand nombre de machines qui facilitent et abrègent le travail et qui permettent à un homme de reprendre la tâche de plusieurs ... - A. Smith
puce Connaître ce qui lui était caché, c'est la griserie, l'honneur et la perte de l'homme. - (Sidonie Gabrielle Colette) Colette
puce Quand un mortel s'emploie à  sa perte, les dieux viennent l'y aider. - Eschyle