Cookie Consent by Privacy Policies website

Certificat

Certificat ICRA

Valid XHTML 1.0 Transitional

Numéro CNIL

Explication du texte de Nietzsche, Le Gai Savoir, I, § 42

Explication du texte de Nietzsche, Le Gai Savoir, I, § 42 Sujets / Commentaires de textes / Commentaires de Philosophie /

Un début de problématisation ...

    Chercher un travail pour le gain, c'est maintenant un souci commun Ă  presque tous les habitants des pays de civilisation ; le travail leur est un moyen, il a cessĂ© d'ĂȘtre un but en lui-mĂȘme : aussi sont-ils peu difficiles dans leur choix pourvu qu'ils aient gros bĂ©nĂ©fice. Mais il est des natures plus rares qui aiment mieux pĂ©rir que travailler sans joie ; des difficiles, des gens qui ne se contentent pas de peu et qu'un gain abondant ne satisfera pas s'ils ne voient pas le gain des gains dans le travail mĂȘme. Les artistes et les contemplatifs de toute espĂšce font partie de cette rare catĂ©gorie humaine, mais aussi ces oisifs qui passent leur existence Ă  chasser ou Ă  voyager, Ă  s'occuper de galants commerces ou Ă  courir les aventures. Ils cherchent tous le travail et la peine dans la mesure oĂč travail et peine peuvent ĂȘtre liĂ©s au plaisir, et, s'il le faut, le plus dur travail, la pire peine. Mais sortis de lĂ , ils sont d'une paresse dĂ©cidĂ©e, mĂȘme si cette paresse doit entraĂźner la ruine, le dĂ©shonneur, les dangers de mort ou de maladie. Ils craignent moins l'ennui qu'un travail sans plaisir : il faut mĂȘme qu'ils s'ennuient beaucoup pour que leur travail rĂ©ussisse.


Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : Explication du texte de Nietzsche, Le Gai Savoir, I, § 42

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigĂ© de Explication du texte de Nietzsche, Le Gai Savoir, I, § 42 Notre Ă©quipe de professeurs de philosophie se propose de rĂ©aliser pour vous un vĂ©ritable corrigĂ© de "Explication du texte de Nietzsche, Le Gai Savoir, I, § 42 ". Votre sujet de philo sera traitĂ© selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez mĂȘme spĂ©cifier le dĂ©lai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigĂ© par email, en toute simplicitĂ©, dĂ©s que votre sujet aura Ă©tĂ© traitĂ©.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce Explication de texte Le gai savoir, Nietzsche, livre4, paragraphe 329 - Commentaires de Philosophie
puce Explication de texte Le gai savoir, Nietzsche, livre4, paragraphe 329 - Commentaires de Philosophie
puce explication de texte Kant Critique de la raison C'est la loi morale, dont nous avons immédiatement conscience ...sans la loi morale, lui serait restee inconnue" explication de ce texte sur la liberté et la morale. Diviser ce texte en 3 parties - Commentaires de Philosophie
puce j'aurai besoin de faire un commentaire de texte sur le gai savoir aphorisme 324 livre IV de Nietzsche - Autres sujets..
puce Explication du texte de Rousseau "Emile", livre II, p.157 "Les premiers mouvements naturels de l'homme[...]et Ă  ne jamais rien savoir. - Autres sujets..




Citations sur Explication du texte de Nietzsche, Le Gai Savoir, I, § 42 :

puce La lecture véritable surpasse le texte qui est lu, brise ses marges, va plus loin. Le texte est un supprot presque miraculeux pour que la lecture instaure un monde nouveau. - Roberto Juarroz
puce Quand on ne sait pas, on ne se pose pas trop de questions, mais quand on commence à disposer d'un début d'explication, on veut à tout prix tout savoir, tout comprendre. - Bernard Werber
puce Il y a trois sortes de savoir : le savoir proprement dit, le savoir-faire et le savoir-vivre ; les deux derners dispensent assez bien du premier. - Charles Maurice de Talleyrand-PĂ©rigord
puce Il n'existe guĂšre de texte, si ennuyeux soit-il, qui ne contienne une perle susceptible de faire rire. - Didier Nordon
puce Quiconque ose toucher à  un texte, soit commencer par en avoir une parfaite intelligence ; sinon il fera des confusions regrettables. - Fray Luis de Leon