Citation de Jules Renard

Citation de Jules Renard Citations / Jules Renard

Utiliser le moteur de recherche de citations ?

Je connais bien ma paresse. Je pourrais écrire un traité sur elle, si ce n'était un si long travail.

Voir les autres citations de Jules Renard ?

Citations liées :

puce C'est, vois-tu, une chose bien connue des amis du savoir que leur âme, lorsqu'elle a été prise en main par la philosophie, était complètement enchaînée dans un corps et collée à lui; qu'il constituait pour elle une sorte de clôture à travers laquelle force lui était d'envisager les réalités, au lieu de le faire par ses propres moyens et à travers elle même. - Platon
puce Le travail pense, la paresse songe. - Jules Renard
puce La paresse est la mère miraculeuse du travail... parce que le père est totalement inconnu. - Georges Feydeau
puce Si quelqu'un était à  même d'écrire une histoire de la vanité, il maîtriserait la moitié de la nature des civilisations. - Johann Huizinga
puce Vaut mieux un problème que tu connais qu'un tu ne connais pas. - Anonyme
puce Je connais trop bien ce dont est fait mon avenir une fois passé. - osman cha
puce Je n'aime point Dieu parce que je ne le connais pas, ni le prochain parce que je le connais. - Charles de Secondat
puce C'est la longueur de la journée de travail elle même, la routine lassante et mécanique du travail aliéné qui accomplit ce contrôle sur les loisirs, cette longueur et cette routine exigent que les loisirs soient une détente passive et une recréation de l'énergie en vue du travail futur. - Marcuse
puce Par "travail" ou activité rationnelle par rapport à une fin, j'entends ou bien une activité instrumentale, ou bien un choix rationnel, ou bien encore une combinaison des deux. - Habermas
puce Je connais des vaniteux qui passent tellement de temps à  dire du bien d'eux qu'ils n'ont même pas le loisir de dire du mal des autres. - Philippe Bouvard
puce L'absence unit et désunit, elle rapproche aussi bien qu'elle divise, elle relâche certains liens très solides, elle les tend et les éprouve au point de les briser. - Eugène Fromentin
puce La véritable théorie pragmatiste... est donc fort éloignée de l'équation "le vrai, c'est l'utile".... Elle dit qu'une croyance est vraie si et seulement si elle résultait, dans des conditions idéales, de la méthode appropriée d'enquête et si elle était cohérente avec la totalité des données disponibles dans ces conditions idéales. - P. Engel
puce Peut-être cet ouvrage est-il trop long : toute plaisanterie doit être courte, et même le sérieux devrait bien être court aussi. - Francois-Marie Arouet
puce Si la thérapeutique analytique agit en "transformant l'inconscient en conscient", c'est que la conscience est beaucoup plus qu'une qualité ajoutée qui ne change pas l'essence du psychique. Il est faux que la cure fasse passer le "souvenir" pathogène de l'inconscient dans le conscient, elle conduit à former un "souvenir" là où il avait "quelque chose" qui opprimait la conscience, "quelque chose qui était issu du passé mais qui était un infra-souvenir et qui, sans doute, opprimait la conscience parce qu'elle ne pouvait plus former un souvenir sur cette matière mnémonique (qui intéresse la mémoire) et affective de nature psychique. - Paul Ricoeur
puce La division du travail une fois généralement établie, chaque homme ne produit plus par son travail que de quoi satisfaire une très petite partie de ses besoins... Ainsi chaque homme subsiste d'échanges ou devient une espèce de marchand et la société elle-même est proprement une société commerçante. - A. Smith
puce Par la statistique, je pourrais prouver l'existence de Dieu. - George Gallup
puce Si tu avais l'idée de ton âme, tu ne pourrais plus penser à  autre chose. - Nicolas de Malbranche
puce Le vrai travail est avec l’homme ; c’est le travail des champs et des jardins, les heureux échanges formés sous le regard, et la division du travail, mais non point poussée jusqu’à la division des hommes. - Alain
puce Cette folie est l'amour du travail, la passion moribonde du travail, poussée jusqu'à l'épuisement des forces vitales de l'individu et de sa progéniture... il faut mater la passion extravagante des ouvriers pour le travail... - Lafargue
puce Quel sens avait donc la vie si elle n'était pas une longue préparation à  la mort ? - Hugh MacClennan