Citation de Georg Wilhelm Friedrich Hegel

Citation de Georg Wilhelm Friedrich Hegel Citations / Georg Wilhelm Friedrich Hegel

Utiliser le moteur de recherche de citations ?

Il est donc indispensable que les hommes échappent à cet état (de nature) pour accéder à un autre état où prédomine le vouloir raisonnable.

Voir les autres citations de Georg Wilhelm Friedrich Hegel ?

Citations liées :

puce Si donc il appartient à quelqu'un de mentir, c'est aux gouverneurs de la cité, pour tromper les ennemis ou les citoyens, quand l'intérêt de l'État l'exige. Aucun autre n'a le droit de toucher à une chose aussi délicate. - Platon
puce Pour accéder à  la sagesse, il faut le vouloir. - Extrait du Talmud
puce Un état totalitaire est un état où tout ce qui n'est pas défendu est obligatoire. - Curzio Malaparte
puce La fin de l'Etat est donc en réalité la liberté. - Benedict (Baruch) Spinoza
puce Dans un Etat, c'est-à -dire dans une société ou il y a des lois, la liberté ne peut consister qu'à  pouvoir faire ce que l'on doit vouloir, et à  n'être point contraint de faire ce que l'on ne doit pas vouloir. - Charles de Secondat
puce Le but de l'autre instinct (thanatos) est de briser tous les rapports donc de détruire toute chose. Il nous est permis de penser de l'instinct de destruction que son but final est de ramener ce qui vit à l'état inorganique, et c'est pourquoi nous l'appelons instinct de mort. - Freud
puce L'homme qui en a compris un autre est en état de le dominer. - Baltasar Gracian Y Morales
puce Sans doute la raison appartient aussi à l'état de nature, mais c'est l'élément naturel qui a en lui prééminence. - Georg Wilhelm Friedrich Hegel
puce Ce qui est crime dans un état de civilisation perfectionné n'est que trait d'audace dans un état de civilisation moins avancé, et peut-être est-ce une action louable dans un temps de barbarie. - Prosper Mérimée
puce On ne persuade aux hommes que ce qu'ils veulent. Il ne s'agit donc pour les dissuader que de leur faire voir que ce qu'ils veulent en effet n'est pas ce qu'ils pensent vouloir. - Joseph Joubert
puce Une imagination est une idée qui indique plutôt l'état présent du corps humain que la nature d'un corps extérieur, non pas distinctement bien sûr, mais confusément; ce qui fait que l'esprit est dit errer. - Benedict (Baruch) Spinoza
puce Quiconque veut fonder un état et lui donner des lois doit supposer d'avance les hommes méchants et toujours prêts à déployer ce caractère de méchanceté... - Machiavel
puce Ce que les hommes appellent civilisation, c'est l'état actuel des moeurs et ce qu'ils appellent barbarie, ce sont les états antérieurs. - Anatole France
puce Donc, au degré de culture auquel est parvenu le genre humain, la guerre est un moyen indispensable pour la perfectionner encore. - Kant
puce Je voyais donc l'imagination à  sa naissance, l'imagination qui n'est que naissance, car elle n'est que le premier état de toutes nos idées. C'est pourquoi tous les dieux sont au passé. - (Emile Chartier) Alain
puce Un peuple qui s'abandonne prend pour un état de liberté le plaisir de se laisser couler. - Ferdinand Bac
puce C'est un point de grande importance, pour bien mettre son esprit à  repos, de se considérer principalement soi-même, son état et sa condition. - Jacques Amyot
puce Tout état de conscience en général est en lui-même, conscience de quelque chose... Par conséquent, il faudra élargir le contenu de l'ego cogito transcendantal, lui ajouter un élément nouveau et dire que tout cogito ou encore tout état de conscience "vise" quelque chose et, qu'il porte en lui-même, en tant "visé", son cogitatum respectif. - Husserl
puce C'est une réflexion en effet que je me fais de mon côté en entendant ta réponse, que premièrement chacun de nous n'est pas, de sa nature, tout à fait pareil à chaque autre, mais que cette nature au contraire l'en distingue, et qu'à l'exécution de tâches différentes conviennent des hommes différents. - Platon
puce La démocratie a pour but de permettre aux citoyens de controler le pouvoir d'Etat. On ne peut pas s'en servir pour justifier l'exploitation des politiquement faibles par les politiquement forts, qu'ils soient la majorité ou une minorité bien placée. - Alexis de Tocqueville