les apparences sont elles nécessairement trompeuses

les apparences sont elles nécessairement trompeuses Sujets / La raison et le réel / La vérité /

Un début de problématisation ...

    La distinction entre apparence et réalité suppose que l’homme soit parvenu à la science et ait déterminé le statut de ce qui appartient aux impressions : il y a ce que l’on perçoit, et ce qui est, sans que ces deux ordres soient réductibles l’un à l’autre. Or, ce qui est, est d’abord dans les sens ou dans les idées : je ne conclus à la réalité de quelque chose que parce que j’en ai d’abord reçu l’impression. Si je vois un arbre, réellement, c’est que j’ai d’abord perçu, eu l’impression sensible de cet arbre. Je conclu donc semble-t-il à a réalité à partir de l’apparence. Or, il y a ici un problème : si la réalité est en premier lieu donnée par la perception ou l’idée claire évidente, comment peut-on distinguer réalité et apparence, et comment passer de l’une à l’autre ? La réalité ne peut-elle pas être une apparence persistante, cohérente ?
Ce problème redoutable se greffe sur ce que les philosophes ont toujours mis en lumière : c’est que les sens « nous trompent quelquefois », comme le dit Descartes. Ce qui apparaît, se montre, se donne aux sens, est toujours révocable en doute, car je peux toujours me tromper ou être trompé. Les apparences peuvent tromper comme elles peuvent manifester ce qui est, semble-t-il.
Est-ce pourtant l’apparence qui nous trompe, et trompe-t-elle nécessairement ? L’apparence ne peut-elle être apparence, manifestation de la réalité telle qu’elle est ? Les apparences sont-elles nécessairement trompeuses ?


Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : les apparences sont elles nécessairement trompeuses

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de les apparences sont elles nécessairement trompeuses Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "les apparences sont elles nécessairement trompeuses". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce Les apparences sont-elles trompeuses ? - La vérité
puce les apparences sont elles toujours trompeuses ? - L'inconscient
puce Les apparences sont-elles toujours trompeuses ? - La perception
puce les apparences sont elles toujours trompeuses ? - Le savoir
puce Les apparences sont parfois trompeuses. - La perception




Citations sur les apparences sont elles nécessairement trompeuses :

puce Les dettes sont comme les enfants ; plus elles sont petites, plus elles font de bruit. - Anonyme
puce Les choses ne sont point ce qu'elles sont, mais ce qu'elles paraissent être. - Baltasar Gracian Y Morales
puce Les mathématiques expriment a priori les conditions de l'intelligibilité en général, et sont elles-mêmes le type de la science parfaitement intelligible et certaine; mais elles ne sont la connaissance d'aucune partie de la nature. Les sciences expérimentales ne sauraient donner une satisfaction aussi complète... mais ..., elles seules nous révèlent le monde où nous sommes. - Globot
puce A mesure que l'on a plus d'esprit les passions sont plus grandes, parce que les passions n'étant que des sentiments et des pensées qui appartiennent purement à l'esprit, quoiqu'elles soient occasionnées par le corps, il est visible qu'elles ne sont plus que l'esprit même, et qu'ainsi elles remplissent toute sa capacité. Je ne parle que des passions de feu... dans une grande âme tout est grand. - Pascal
puce Les choses ne sont plus ce qu'elles sont mais ce qu'elles génèrent. - Alessandro Baricco