Sans autrui, suis je moi même ?

Sans autrui, suis je moi même ? Sujets / Le sujet / Autrui /

Un début de problématisation ...

    Si l'on rencontre parfois, dans l'existence quotidienne, des problèmes avec les autres, on ne fait pas pour autant d'autrui un problème. Réfléchir sur la connaissance qu'il m'est possible d'avoir d'autrui, ou sur le rôle d'autrui vis-à-vis de moi-même, en bref s'interroger sur les rapports entre moi et autrui, voilà qui semble-t-il appartient en propre au domaine de la philosophie. Les questions que pose le rapport moi-autrui relèvent même d'un certain type de philosophie qui possède la double caractéristique d'être une philosophie du sujet et une philosophie de l'existence. Nous appelons philosophie du sujet, pour dire les choses fort succinctement, une philosophie qui fait du sujet ou de la conscience la source de tout sens. La philosophie du sujet affirme le primat de l'ego (du « je » ou du « moi »). Le père de toute philosophie du sujet est Descartes. Mais il n'y a pas chez lui, à proprement parler, de question d'autrui. Les rapports avec autrui sont au XVIIe siècle médiatisés par la raison et par Dieu. C'est lorsqu'il n'y a plus, avec la philosophie de l'existence, qu'autrui comme médiateur entre moi et moi-même que surgissent les difficultés. La, philosophie de l'existence, telle qu'elle apparaît notamment dans L'Etre et le Néant de Sartre, correspond à une évolution bien précise de la philosophie du sujet.

Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : Sans autrui, suis je moi même ?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de Sans autrui, suis je moi même ? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "Sans autrui, suis je moi même ?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce merleau -ponty écrit:"le comprtement d'autrui et les même les paroles d'autrui ne sont pas autrui" - Autres sujets..
puce Suis je le même quand je suis différent ? - Le soi
puce le regard d'autrui me revele t-il qui je suis ? - Autrui
puce "Suis-je capable de vouloir du bien à autrui?" - Autrui
puce A quelles conditions suis-je moi meme? - La conscience




Citations sur Sans autrui, suis je moi même ? :

puce Entre autrui et moi-même il y a un néant de séparation. Ce néant ne tire pas son origine de moi-même, ni d’autrui, ni d’une relation réciproque d’autrui et de moi-même; mais il est, au contraire, originellement le fondement de toute relation entre autrui et moi. (L’Être et le Néant) - Jean-Paul Sartre
puce Quand je suis seul, je n'atteint jamais la certitude où je suis maintenant. Je craint la mort. Tout mon courage contre le monde n'aboutit qu'à un défi. Mais en ce moment je suis tranquille. Nous deux, comme nous sommes là, en bécane, sur cette route, par ce soleil, avec cette âme, voilà qui justifie tout, qui me console de tout. N'y aurait-il eu que cela dans ma vie, que je ne la jugerais ni sans but, ni même périssable. Et n'y aurait-il que cela, à cette heure, dans le monde, que je ne jugerais le monde ni sans bonté ni sans dieu. - Jules Romains
puce Je suis ce combat, je ne suis pas un des termes engagés dans le conflit, mais je suis les deux combattants et le combat lui même, je suis le feu et l'eau, qui entrent en contact et le contact est l'unité de ce qui absolument se fuit.(Philosophie de la religion) - Georg Wilhelm Friedrich Hegel
puce Ainsi la honte est honte de soi devant autrui; ces deux structures sont inséparables. Mais du même coup, j'ai besoin d'autrui pour saisir à plein toutes les structures de mon être, le Pour-soi renvoie au Pour-autrui. - Jean-Paul Sartre
puce Je pris garde que, pour la logique, ces syllogismes et la plupart de ses autres instructions servent plutôt à expliquer à autrui les choses qu'on sait ou même ... à parler sans jugement de celles qu'on ignore, qu'à les apprendre. - Descartes