« Il peut y avoir conflit entre hommes de religion à l'esprit fragile et hommes de science à l'esprit ferme, mais non point entre science et religion. Leurs mondes respectifs sont distincts et leurs méthodes différentes. La science recherche, la religion

« Il peut y avoir conflit entre hommes de religion à l'esprit fragile et hommes de science à l'esprit ferme, mais non point entre science et religion. Leurs mondes respectifs sont distincts et leurs méthodes différentes. La science recherche, la religion Sujets / La culture / La religion /

Un début de problématisation ...

    La pensée scientifique repousse sans cesse les frontières du connu. Ce faisant, comme le note le philosophe Dominique Lecourt, sa démarche «implique un risque d'erreur» qui « retire donc par principe à cette pensée toute garantie absolue de certitude;,. La pensée religieuse, au contraire, se tourne « vers une vérité préalablement donnée ». Elle est profondé¬ment animée d'une certitude intérieure, dont témoignent ces

mots du Christ : « Tu ne me chercherais pas si tu ne m'avais déjà trouvé. »
A tout le moins, ces deux formes de la pensée sont fort dis-semblables. Mais peut-on aller jusqu'à dire qu'il y a incompa-tibilité entre science et religion?


Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : « Il peut y avoir conflit entre hommes de religion à l'esprit fragile et hommes de science à l'esprit ferme, mais non point entre science et religion. Leurs mondes respectifs sont distincts et leurs méthodes différentes. La science recherche, la religion

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de « Il peut y avoir conflit entre hommes de religion à l'esprit fragile et hommes de science à l'esprit ferme, mais non point entre science et religion. Leurs mondes respectifs sont distincts et leurs méthodes différentes. La science recherche, la religion Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "« Il peut y avoir conflit entre hommes de religion à l'esprit fragile et hommes de science à l'esprit ferme, mais non point entre science et religion. Leurs mondes respectifs sont distincts et leurs méthodes différentes. La science recherche, la religion ". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce Partager vous l'affirmation selon laquelle "philosophie, science et religion se rejoignent dans le but visés mais se différencis dans leurs démarches"? - La religion
puce les rapports entre les hommes sont-ils déterminés par leurs intérêts? - La société
puce les rapports entre les hommes sont-ils déterminés par leurs intérêts? - L'homme, l'humain
puce la raison peut elle guerrir les hommes de leurs peurs de leurs obsessions et de leurs desirs ? - Le désir
puce toute religion est-elle vouée à entrer en conflit avec la science ? - La religion




Citations sur « Il peut y avoir conflit entre hommes de religion à l'esprit fragile et hommes de science à l'esprit ferme, mais non point entre science et religion. Leurs mondes respectifs sont distincts et leurs méthodes différentes. La science recherche, la religion :

puce S'il n'y avait pas la science, malheureux cloportes suintants d'ingratitude aveugle et d'ignorance crasse, s'il n'y avait pas la Science, combien d'entre nous pourraient profiter de leur cancer pendant plus de cinq ans ? - Pierre Desproges
puce La physiologie, l'analyse des idées et la morale ne sont que les trois branches d'une seule et même science, qui peut appeler, à  juste titre, la science de l'homme. - Pierre-Jean-Georges Cabanis
puce En somme, ayant posé que l'essence de la science moderne construite à partir du début du XVII è siècle est fondée sur le postulat d'objectivité, constatant que les êtres vivants par leurs structures mêmes et leurs performances paraissent violer le postulat d'objectivité, la biologie s'occupe de savoir si on peut résoudre ce paradoxe. - Monod
puce Pour ce qui est, tout d'abord, des méthodes, il semble impossible d'introduire une opposition entre les sciences de l'homme et les sciences naturelles, ni du point de vue de l'expérimentation ni de celui du calcul ou de la déduction... Pour ce qui est, maintenant, des domaines que couvrent les sciences de l'homme, le fait remarquable qui s'oppose à toute séparation radicale avec les sciences naturelles est qu'il n'est pas une des premières qui ne finissent par s'étaler jusque sur le terrain des secondes, pendant que les généralisations des secondes intéressent de plus en plus les premières... Par contre, si ni les méthodes ni les domaines ne conduisent à des coupures nettes entres entre les sciences de l'homme et celles de la nature, les concepts utilisés pourraient conduire à des oppositions plus marquées... C'est assez dire que la distinction entre l'"explication" (causale) et la "compréhension" (des significations et intentions, donc des implications et désignations), si fondée soit elle, n'est nullement de nature à opposer les sciences de l'homme et celles de la matière: elle met en évidence deux aspects irréductibles ... toute science tend à les concilier les unes dans le sujet humain ... les autres dans la coordination entre les données expérimentales provenant de l'objet et les instruments déductifs fournis par le sujet. - Piaget
puce La science ne peut rien nous prescrire, pas même de cultiver la science. - Boutroux