doit on concevoir a des limites a l'experimentation sur le vivant

doit on concevoir a des limites a l'experimentation sur le vivant Sujets / La raison et le réel / Le vivant, l'animal /

Un début de problématisation ...

    Introduction :
Les possibilités qu’ouvre le génie génétique sont immenses. Nous pouvons modifier les gènes et les introduire dans un organisme pour modifier son information génétique. Nous sommes capables de produire des clones et ce qui n’existe pas dans la Nature. Nous sommes en passe de considérer le corps humain comme une machine dont on peut changer les pièces. Le corps médical applaudit au progrès de la génétique en y plaçant des espoirs immenses de mettre fin à des maladies qui résistent aux traitements chimiques ordinaires. Les industriels de l’agroalimentaires se frottent les mains et voient tous les bénéfices que l’on pourrait tirer des manipulations sur le vivant : créer un porc avec une ou deux côtes en plus, c’est augmenter la productivité. Reproduire en la clonant un animal qui a atteint déjà des proportions monstrueuses, c’est vendre plus de viande à moindre coût.

    Mais ces expérimentations sur le vivant inquiètent. Nous avons les moyens de produire Le meilleur des mondes, selon Huxley, un monde où l’on pourrait produire des hommes d’un niveau mental suffisant pour une tâche à leur confier ; un monde où la diversité naturelle serait abolie au profit d’espèces artificielles, un monde qui inventerait aussi par là de nouveau désordres biologiques et de nouvelles maladies. Doit-on cevoir des limites à l'expérimentation sur le vivant ?



Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : doit on concevoir a des limites a l'experimentation sur le vivant

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de doit on concevoir a des limites a l'experimentation sur le vivant Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "doit on concevoir a des limites a l'experimentation sur le vivant". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce faut-il imposer des limites à l'expérimentation sur l'homme - Le vivant, l'animal
puce peut-on concevoir une religion dans les limites de la simple raison? - La religion
puce Peut-on concevoir un corps politique comme un organisme vivant - La société
puce Faut-il imposer des limites à la recherche sur le vivant? - Le vivant, l'animal
puce Existe-t-il des limites à la connaissance scientifique d'un être vivant? - Le vivant, l'animal




Citations sur doit on concevoir a des limites a l'experimentation sur le vivant :

puce Il faut concevoir l'Etat contemporain comme une communauté humaine qui, dans les limites d'un territoire déterminé [...], revendique avec succès pour son propre compte le monopole de la violence physique légitime. - Max Weber
puce Pour ne pas être en contradiction avec elle même la conscience humaine en tous ses devoirs doit concevoir un autre (comme l'homme en général), comme juge de ses actions. - Kant
puce Il y a rupture et non pas continuité entre l'observation et l'expérimentation. - Bachelard
puce Je puis bien concevoir un homme sans mains, pieds, tête (car ce n'est que l'expérience qui nous apprend que la tête est plus nécessaire que les pieds). Mais je ne puis concevoir l'homme sans pensée : ce serait une pierre ou une brute. - Blaise Pascal
puce Il ne sert à rien à l’homme de la lutte (du maître et de l’esclave) de tuer son adversaire. Il doit le supprimer «dialectiquement». C’est à dire qu’il doit lui laisser la vie et la conscience, et ne détruire que son autonomie. Il ne doit le supprimer qu’en tant qu’opposé à lui et agissant contre lui. Autrement dit il doit l’asservir. - Kojève