Peut-on définir l'homme par la culture?

Peut-on définir l'homme par la culture? Sujets / Le sujet / L'homme, l'humain /

Un début de problématisation ...

    l’homme est par nature un être culturel. Le cerveau est conçu pour produire de la culture. La culture est la réponse spécifiquement humaine pour s’adapter à un environnement complexe.

Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : Peut-on définir l'homme par la culture?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de Peut-on définir l'homme par la culture? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "Peut-on définir l'homme par la culture?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce Peut-on définir l'homme - L'homme, l'humain
puce Peut on définir l'homme par la raison ? - Autres sujets..
puce Peut-on définir l'homme par la conscience? - L'homme, l'humain
puce Peut-on définir l'homme par la conscience? - La conscience
puce Peut-on définir l'homme par la conscience ? - La conscience




Citations sur Peut-on définir l'homme par la culture? :

puce Si je devais définir la religion, je dirais que c'est un bandage que l'homme a inventé pour protéger l'âme blessée par les circonstances. - Theodore Dreiser
puce Par suite de cette hostilité primaire des hommes les uns envers les autres la société de la culture est constamment menacée de désagrégation. (Le Malaise dans la culture) - Freud
puce Tout est fabriqué et tout est naturel chez l'homme, comme on voudra dire, en ce sens qu'il n'est pas un mot pas une conduite qui ne doive quelque chose à l'être simplement biologique - et qui en même temps ne se dérobe à la simplicité de la vie animale, ne détourne de leur sens les conduites vitales, par une sorte d'échappement et par un génie de l'équivoque qui pourrait servir à définir l'homme. - Maurice Merleau-Ponty
puce On trouvera sans doute dans la liberté les caractères les plus profonds par lesquels on peut définir l'existence, à savoir d'abord cette indétermination qui fait que, n'étant rien de plus qu'existence, elle est capable de recevoir les modalités les plus différentes. - Lavelle
puce Il est impossible de superposer chez l'homme une première couche de comportements que l'on appellerait "naturels" (= ce qui relève du biologique, ce qui est inné) et un monde culturel ou spirituel fabriqué. Tout est fabriqué et tout est naturel chez l'homme, comme on voudra dire, en ce sens il n'est pas un mot, pas une conduite qui ne doive quelque chose à l'être simplement biologique -et qui en même temps ne se dérobe à la simplicité de la vie animale, ne détourne de leur sens les conduites vitales, par une sorte d'échappement et par un génie de l'équivoque qui pourraient servir à définir l'homme. - Maurice Merleau-Ponty