En quel sens peut-on dire que l'homme est l'interprète de la nature?

En quel sens peut-on dire que l'homme est l'interprète de la nature? Sujets / Français / Littérature / Divers /

Un début de problématisation ...

    En quel sens peut-on dire que l’homme est un interprète de la nature ?

Analyse des termes du sujet :

Homme : être humain doué de raison, capable de sentir et de ressentir, c'est-à-dire d’avoir des sentiments, des émotions et capable de les traduire par le langage.

Un : et l’, suppose que d’autres interprétations sont possibles, c’est ‘un ‘ parmi d’autres.

Interprète : celui qui prête à…l’interprète est celui qui prête du sens, qui est le médiateur rapporteur mais aussi créateur de sens.

La nature : ce qui existe sans intervention de l’homme.

Problématique :

Il est dans la nature de l’homme d’interpréter le monde si on considère qu’interpréter c’est donner du sens, chercher à expliquer, à rendre compte de ce qui nous entoure. Ainsi, le développement des sciences marque le besoin humain de traduire la nature en langage compréhensible, raisonné. Mais l’interprétation est création de sens, création d’un sens possible et non du sens universel, véritable ultime et unique. La difficulté du sujet réside sur ce ‘un’ qui laisse à supposer que d’autres interprètes, d’autres créateurs de sens existent. Par ailleurs, au sein du groupe humain, il y a autant d’interprètes que de membres. Même si par exemple la traduction du monde en langage mathématiques, scientifiques semble apparaître comme une base commune a tout homme, l’histoire des sciences nous montre que l’interprétation du monde dépend d’une culture, c'est-à-dire de l’ensemble des faits intellectuels qui caractérise une époque (particulièrement en terme de croyance). Nous prendrons finalement le terme ‘nature’ comme ensemble des faits qui existe sans intervention de l’homme, c'est-à-dire ensemble des événements qui suscitent l’interrogation, la réflexion, la recherche d’une explication. De là découle une première interrogation : pourquoi cherchons nous à expliquer le monde ? Deuxième interrogation : Y a-t-il une seule explication valable du monde ? Troisième interrogation : Pourquoi et comment choisir l’explication la plus simple ?

Reformulation :

Dans quelles mesures l’homme fournit-il une explication du monde ?


Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : En quel sens peut-on dire que l'homme est l'interprète de la nature?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de En quel sens peut-on dire que l'homme est l'interprète de la nature? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "En quel sens peut-on dire que l'homme est l'interprète de la nature?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce En quel sens peut-on dire que la culture est une "seconde nature"? - L'homme, l'humain
puce En quel sens peut-on dire que l'homme ne vit pas que dans le présent? - Le temps
puce En quel sens peut-on dire de l'homme qu'il est un animal perfectible? - Autres sujets..
puce En quel sens peut-on dire que l'homme est un animal politique ? - L'homme, l'humain
puce en quel sens peut-on dire que l'homme est un etre complexe ? - L'homme, l'humain




Citations sur En quel sens peut-on dire que l'homme est l'interprète de la nature? :

puce Si par nature on entend seulement la série visible des effets et des sensations imprimées sur nos intelligences selon certaines lois fixes et générales, alors manifestement, prise en ce sens la nature ne peut rien produire du tout. - Berkeley
puce Tout est fabriqué et tout est naturel chez l'homme, comme on voudra dire, en ce sens qu'il n'est pas un mot pas une conduite qui ne doive quelque chose à l'être simplement biologique - et qui en même temps ne se dérobe à la simplicité de la vie animale, ne détourne de leur sens les conduites vitales, par une sorte d'échappement et par un génie de l'équivoque qui pourrait servir à définir l'homme. - Maurice Merleau-Ponty
puce Il est évident que l'homme est un animal politique, bien plus que n'importe qu'elle abeille ou n'importe quel animal grégaire. Car, nous le disons souvent, la nature ne fait rien en vain. Et seul parmi les animaux l'homme est doué de parole. - Aristote
puce Il est impossible de superposer chez l'homme une première couche de comportements que l'on appellerait "naturels" (= ce qui relève du biologique, ce qui est inné) et un monde culturel ou spirituel fabriqué. Tout est fabriqué et tout est naturel chez l'homme, comme on voudra dire, en ce sens il n'est pas un mot, pas une conduite qui ne doive quelque chose à l'être simplement biologique -et qui en même temps ne se dérobe à la simplicité de la vie animale, ne détourne de leur sens les conduites vitales, par une sorte d'échappement et par un génie de l'équivoque qui pourraient servir à définir l'homme. - Maurice Merleau-Ponty
puce Le vin est semblable à  l'homme : on ne saura jamais jusqu'à  quel point on peut l'estimer et le mépriser, l'aimer et le haîr, ni de combien d'actions sublimes ou de forfaits monstrueux il est capable. - Charles Baudelaire