Est -il de l'essence du pouvoir politique d'étre contraignant ?

Est -il de l'essence du pouvoir politique  d'étre contraignant ? Sujets / Divers / Autres sujets.. /

Un début de problématisation ...

    ...Ainsi les lois promulguées par l’Etat, en principe ne sont pas imposées par la force et issue de la force, elles résultent d’une convention passée entre les hommes, convention dont le fondement est la Souveraineté du peuple.

La loi ne me contraint pas, elle m’oblige. Je me sens obligé par les lois civiles, dans la mesure où je peux reconnaître en elles des exigences raisonnables, ce que l’on dénommait autrefois le droit naturel...

Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : Est -il de l'essence du pouvoir politique d'étre contraignant ?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de Est -il de l'essence du pouvoir politique  d'étre contraignant ? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "Est -il de l'essence du pouvoir politique d'étre contraignant ?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce L'Etat n'est-il qu'un pouvoir contraignant ? - L'Etat
puce la violence est-elle l'essence du pouvoir ? - L'Etat
puce L'opinion peut-elle être le guide du pouvoir politique? - L'Etat
puce l opinion peut elle etre le guide du pouvoir politique - L'Etat
puce L'essence du politique réside-t-elle dans l'arbitrage des conflits d'intêret? - La société




Citations sur Est -il de l'essence du pouvoir politique d'étre contraignant ? :

puce La politique consiste dans la volonté de conquête et de conservation du pouvoir ; elle exige, par conséquent, une action de contrainte ou d'illusion sur les esprits, qui sont la matière de tout pouvoir. - Paul Valéry
puce Le corps est l'ensemble de nos pouvoirs, son être n'est compréhensible qu'à partir de l'essence de la puissance... La multiplicité des actes comme de leurs moyens immédiats n'est donc un problème que pour la pensée qui prétend tout tenir et connaître dans l'espace qui est le sien et c'est en lui tournant le dos qu'il faut tenter de saisir la puissance dans sa capacité indéfinie de reproduction, c'est à dire dans son essence même... L'essence de la puissance n'est donc pas l'Inconscient mais le premier apparaître, la venue en soi de la vie. - michel henry
puce Énigmatique, circulaire, omniprésent et toujours ouvert aux aventures de la subjectivité, le pouvoir est la réalité dialectique la plus rebelle à une saisie objective... L'activité politique n'est pas seulement la manifestation des antagonismes de fait mais (qu') elle a pour fin l'intégration de tous dans une société où la loi du plus fort serait abolie par l'établissement d'un pouvoir législatif suprême. - Grateloup
puce Il existe deux manières d'obtenir ce pouvoir souverain. La première est la force naturelle... l'autre manière apparaît quand les hommes s'entendent entre eux pour se soumettre à tel homme ou à telle assemblée, volontairement, parce qu'ils leur font confiance pour les protéger contre tous les autres. Dans ce deuxième cas, on peut parler de République politique politique ou de République d'institution. - Hobbes
puce Je remarque outre cela que cette vertu d'imaginer qui est en moi, en tant qu'elle diffère de la puissance de concevoir, n'est en aucune sorte nécessaire à ma nature ou à mon essence, c'est à dire à l'essence de mon esprit. - Descartes