L'expérience est-elle la seule source de la connaissance ?

L'expérience est-elle la seule source de la connaissance ? Sujets / La raison et le réel / La théorie et l'expérience /

Un début de problématisation ...

    C'est un lieu commun de dire que l'expérience est riche en enseignements. Analysons un premier exemple de cette valorisation de l'expé¬rience. On dira d'un homme qui a de l'expérience dans un certain domaine, qu'il est supérieur à celui qui n'en a pas. L'expérience lui apporte quelque chose qu'il ne pouvait acquérir autrement. Dans cet exemple, l'expérience désigne la pratique : à force de s'exercer à une activité, on obtient une maîtrise qui ne pourrait nous venir par aucune autre voie. L'expérience est donc le seul maître qui enseigne le savoir-faire. En effet, on peut connaître parfaitement une chose — par exemple la technique du saut en hauteur — et être incapable de la réaliser. C'est donc que la réalisation d'une chose ne découle pas nécessairement de la connaissance de celle-ci : il y a une différence de nature entre le connaître et le faire. C'est pourquoi aucun enseigne ment théorique n'est suffisant. La tentative plusieurs fois répétée, l'entraînement sont requis pour acquérir de l'habileté dans un domaine. Cela vaut pour les métiers manuels ou les exercices physiques, mais plus généralement pour tout type d'activité. À cet égard, cela concerne aussi la connaissance dans la mesure où penser est une activité : à force d'exercer son esprit, celui-ci juge et raisonne avec plus de justesse et de promptitude. L'expérience enseigne donc le savoir-faire, et en particulier le savoir-penser, le bon usage de la raison.
Cette première indication n'est pas encore suffisante pour rendre compte de la valorisation commune de l'expérience. Si le mécanicien apprend mieux son métier en démontant des moteurs qu'en suivant des cours, il doit néanmoins posséder des connaissances en mécanique. Le savoir-faire suppose un savoir. Ce savoir est-il alors à son tour
quelque chose que nous recevons de l'expérience ?


Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : L'expérience est-elle la seule source de la connaissance ?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de L'expérience est-elle la seule source de la connaissance ? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "L'expérience est-elle la seule source de la connaissance ?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce L'expérience est-elle la seule source de nos connaissances? - La théorie et l'expérience
puce l'imagination est elle la seule source esthetique? - L'art
puce l'expérience immédiate est-elle source de vérité? - Autres sujets..
puce La religion peut nous faire croire au bonheur ? Est elle la seule source ? - La religion
puce La perception est-elle source de connaissance? - La perception




Citations sur L'expérience est-elle la seule source de la connaissance ? :

puce Si toute connaissance débute avec l'expérience, cela ne prouve pas qu'elle dérive toute de l'expérience. - Kant
puce ...le discours traduisant une expérience est souvent plus important que l'expérience elle-même. - Bernard Werber
puce Le sacré est ce qui donne la vie et ce qui la ravit, c'est la source d'ou elle coule, l'estuaire ou elle se perd. - Roger Caillois
puce Si la vérité consiste dans l'accord d'une connaissance avec son objet, il faut, par là même, que cet objet soit distingué des autres; car une connaissance est fausse quand elle ne concorde pas avec l'objet auquel on l'a rapporte, alors qu'elle renfermerait des choses valables pour d'autres objets. - Kant
puce Le vocable fondamental qui correspond à l'imagination, ce n'est pas image, c'est imaginaire. La valeur d'une image se mesure à l' étendue de son auréole imaginaire. Grâce à l'imaginaire, l'imagination est essentiellement ouverte, évasive. Elle est dans le psychisme humain l'expérience même de l'ouverture, l'expérience de la nouveauté. - Bachelard