Nous n'héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants - Antoine de St-Exupéry

Nous n'héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants - Antoine de St-Exupéry Sujets / Le sujet / La conscience /

Un début de problématisation ...

    Nous n'héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants - Antoine de St-Exupéry

Introduction :

« Nous n'héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants - Antoine de St-Exupéry ». Discuter, dans le cadre d’une dissertation une telle citation de saint exupéry, ne peut nous amener à poser un cadre écologiste. En effet, cela ne conceptualiserait pas le problème. En tous cas, si l’on ne saurait réduire le problème à notre siècle, il semble capital d’en formuler un problème philosophique fondamental. Le concept phare d’une telle affirmation est le concept de responsabilité. En outre, celle assumée envers les générations futures. Chaque geste accomplit sur terre concerne autrui et surtout, il y a une filiation de type « héritage » qui suivra les prochaines générations. Par une telle phrase on en appelle à une prise de conscience collective. Cette dernière est, de plus, capitale aujourd’hui, lorsque l’on voit l’état de notre planète. Responsabilité et conscience semblent dont être les 2 concepts phare de la citation qu’il nous est donné de discuter.
Ici, se poserait le problème conceptuel suivant : suis je responsable de ce dont je n’ai pas conscience ?
Dans un 1er temps, nous verrons que l’idée de personne implique la notion de volonté libre et responsable. Puis, dans une 2ème partie, nous montrerons que la notion de responsabilité est indissociable de la notion de conscience.


Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : Nous n'héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants - Antoine de St-Exupéry

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de Nous n'héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants - Antoine de St-Exupéry Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "Nous n'héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants - Antoine de St-Exupéry". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce "Nous avons été enfants avant que d'être hommes ...". Quelles conséquences ? - L'existence
puce "Nous avons été enfants avant que d'être hommes ...". Quelles conséquences ? - Le temps
puce "Nous avons été enfants avant que d'être hommes ...". Quelles conséquences ? - L'homme, l'humain
puce Pour que la pensée devienne distincte, il faut bien qu'elle s'éparpille en mots : nous ne nous rendons bien compte de ce que nous avons dans l'esprit que lorsque nous avons pris une feuille de papier, et aligné les uns à côté des autres des termes qui s'e - Le langage
puce Tout nous commande,tout nous presse,tout nous presecrit ce que nous avons à faire, et prescrit de le faire automatiquement.Dites en quoi cela vous parait juste a notre epoque - Autres sujets..




Citations sur Nous n'héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants - Antoine de St-Exupéry :

puce Je ne crois pas aux coïncidences. Je prétends que tout sur la Terre, sur la vie, sur l'univers, a t'une raison. Ton interview avec moi, euh... la température de l'eau, les tremblements de terre, la pollution, euh... les gens qui ont fait du mal sur la terre, les gens qui ont fait du bien, c'est des messages pour nous. Alors, ça c'est... je m'évade dans des grands sujets... - Jean Claude Van Damme
puce Nous ne nous plaignons pas de la Nature comme d'un être immoral, quand elle nous envoie un orage et nous mouille; pourquoi nommons-nous immoral l'homme qui nous nuit? Parce que nous admettons ici une volonté libre s'exerçant arbitrairement, là une nécessité. Mais cette distinction est une erreur. - Friedrich Nietzsche
puce Nous savons dire : "Cicero dit ainsi ; voilà  les meurs de Platon ; ce sont les mots mêmes d'Aristote." Mais nous, que disons nous nous mêmes ? Que jugeons nous ? Que faisons-nous ? Autant en dirait bien un perroquet. - Michel Eyquem de Montaigne
puce Quand nous avons soif, il nous semble que nous pourrions boire tout un océan : c'est la foi. Et quand nous nous mettons à boire, nous buvons un verre ou deux : c'est la science. - Anton Tchekhov
puce Penserions-nous beaucoup et penserions-nous bien si nous ne pensions pas en commun avec d’autres qui nous font part de leurs pensées et auxquels nous communiquons les nôtres. - Kant