En quoi l'histoire est elle utile aux sciences?

En quoi l'histoire est elle utile aux sciences? Sujets / La culture / L'histoire /

Un début de problématisation ...

    Le point de vue le plus simple consiste à rappeler que, depuis plusieurs siècles, la science fait partie en Europe de l'horizon commun de l'homme cultivé, la technique ayant littéralement bouleversé de fond en comble le cadre de vie depuis le milieu du XVIIIème siècle. Mais, phénomène récent, la démarche scientifique s'est séparée des grands systèmes philosophiques qui ourlent le déroulement des temps.

Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : En quoi l'histoire est elle utile aux sciences?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de En quoi l'histoire est elle utile aux sciences? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "En quoi l'histoire est elle utile aux sciences?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce si la vérité est utile a quoi servirait elle a l'humanité - La vérité
puce l histoire est-elle une sciences? - L'histoire
puce dans les sciences de la nature, les sens sont plus utile que la raison - Le savoir
puce dans les sciences de la nature, les sens sont-il plus utile que la raison? - La perception
puce dans les sciences de la nature, les sens sont-il plus utile que la raison? - Le savoir




Citations sur En quoi l'histoire est elle utile aux sciences? :

puce Pour ce qui est, tout d'abord, des méthodes, il semble impossible d'introduire une opposition entre les sciences de l'homme et les sciences naturelles, ni du point de vue de l'expérimentation ni de celui du calcul ou de la déduction... Pour ce qui est, maintenant, des domaines que couvrent les sciences de l'homme, le fait remarquable qui s'oppose à toute séparation radicale avec les sciences naturelles est qu'il n'est pas une des premières qui ne finissent par s'étaler jusque sur le terrain des secondes, pendant que les généralisations des secondes intéressent de plus en plus les premières... Par contre, si ni les méthodes ni les domaines ne conduisent à des coupures nettes entres entre les sciences de l'homme et celles de la nature, les concepts utilisés pourraient conduire à des oppositions plus marquées... C'est assez dire que la distinction entre l'"explication" (causale) et la "compréhension" (des significations et intentions, donc des implications et désignations), si fondée soit elle, n'est nullement de nature à opposer les sciences de l'homme et celles de la matière: elle met en évidence deux aspects irréductibles ... toute science tend à les concilier les unes dans le sujet humain ... les autres dans la coordination entre les données expérimentales provenant de l'objet et les instruments déductifs fournis par le sujet. - Piaget
puce Dès qu'une chose devient utile, elle cesse d'être belle. - Théophile Gautier
puce La véritable théorie pragmatiste... est donc fort éloignée de l'équation "le vrai, c'est l'utile".... Elle dit qu'une croyance est vraie si et seulement si elle résultait, dans des conditions idéales, de la méthode appropriée d'enquête et si elle était cohérente avec la totalité des données disponibles dans ces conditions idéales. - P. Engel
puce C'est souvent lorsqu'elle est le plus désagréable à  entendre qu'une vérité est le plus utile à  dire, et lorsqu'elle risque de rencontrer l'opposition la plus vive. Mais il y a souvent péril à  ne point souffler dans le sens du vent. - André Gide
puce L'histoire ne se fait pas sans la volonté de l'homme, et cependant elle se fait en grande partie hors d'elle et contre elle. - E. Mounier