En quoi l'oeuvre d'art peut-elle être un objet d'échange ?

 En quoi l'oeuvre d'art peut-elle être un objet d'échange ? Sujets / La culture / L'art /

Un début de problématisation ...

    La valeur esthétique d'une oeuvre d'art et la valeur marchande d'un objet semblent de prime abord n'entretenir aucun lien : le sentiment esthétique que l'on peut ressentir à la vue d'une oeuvre n'a en effet aucun rapport avec la valeur monétaire attribuée par un marché. Par conséquent, si une oeuvre est reconnue comme remarquable par son originalité, son unicité, il semble toutefois impossible de lui fixer un prix exact en dépit de ses qualités : l'oeuvre d'art, parce que l'impression qu'elle nous fait est qualitative, semble parfaitement impossible à traduire en termes de quantité, c'est-à-dire en terme de prix. De plus, les oeuvres d'art présentent de ce fait un caractère sacré : parce qu'elles se distinguent des objets d'usage courant, parce qu'elles sont considérées comme des éléments de la culture des peuples, il est souvent considéré comme immoral et déplacé de vendre des oeuvres d'art comme n'importe quel autre type d'objets.
Alors, en quoi l'oeuvre d'art peut-elle être un objet d'échange ?Il ne s'agit toutefois pas de se demander si l'oeuvre peut être un simple objet de troc, mais il s'agit de se demander si l'oeuvre est un objet comme les autres, qui en fonction de ses attributs ou qualités, peut s'insérer sans difficultés dans le circuit d'échange capitaliste. Dans un premier temps, c'est de la valeur intrinsèque de l'oeuvre d'art qu'il va falloir s'intéresser : par quel critère peut-on affirmer que telle oeuvre d'art a une valeur marchande plus importante qu'une autre ? Comment évaluer la valeur marchande d'une oeuvre ? Si un tel critère ne peut être trouvé, c'est alors, dans un second temps, du coté du marché lui-même qu'il faudra chercher : peut-on fixer extrinsèquement une valeur marchande à l'oeuvre d'art ? L'offre et la demande peut-il faire de l'objet d'art une objet d'échange ? Tel est le chemin problématique que nous allons emprunter.

Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : En quoi l'oeuvre d'art peut-elle être un objet d'échange ?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de  En quoi l'oeuvre d'art peut-elle être un objet d'échange ? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de " En quoi l'oeuvre d'art peut-elle être un objet d'échange ? ". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce est-il legitime que l'oeuvre d'art fasse l'objet d'un echange marchand ? - L'art
puce est-il légitime qu'une oeuvre d'art fasse l'objet d'un échange marchand - L'art
puce Un objet technique peut-il être une oeuvre d'art? - La technique
puce Un objet technique peut-il être une oeuvre d'art? - L'art
puce la laideur peut-elle faire l'objet d'une oeuvre d'art? - Autres sujets..




Citations sur En quoi l'oeuvre d'art peut-elle être un objet d'échange ? :

puce La représentation, contrairement à la signification étymologique du mot ... ne représente pas, ne reflète pas un objet et un sujet qui seraient sans elle: elle est l'objet et le sujet, elle est la réalité même. La représentation est l'être et l'être est la représentation. - Hamlin
puce Le rapport du sujet et de l'objet n'est plus ce rapport de connaissance dont parlait l'idéalisme classique et dans lequel l'objet apparaît toujours comme construit par le sujet, mais un rapport d'être selon lequel paradoxalement le sujet est son corps, son monde et sa situation et, en quelque sorte, s'échange. - Maurice Merleau-Ponty
puce L'Angleterre peut se trouver dans des circonstances telles qu'il lui faille pour fabriquer le drap, le travail de cent hommes par an, tandis que, si elle voulait faire du vin, il lui faudrait peut être le travail de cent vingt hommes par an. Il serait alors de l'intérêt de l'Angleterre d'importer le vin et d'exporter en échange du drap. - Ricardo
puce La nature aime l'inachevé, car elle sait qu'en achevant son oeuvre, elle n'aurait plus de raison d'être. - Christopher Fry
puce Si la vérité consiste dans l'accord d'une connaissance avec son objet, il faut, par là même, que cet objet soit distingué des autres; car une connaissance est fausse quand elle ne concorde pas avec l'objet auquel on l'a rapporte, alors qu'elle renfermerait des choses valables pour d'autres objets. - Kant