Le progrés des sciences et des techniques est-il le garant d'un monde meilleur?

Le progrés des sciences et des techniques est-il le garant d'un monde meilleur? Sujets / La culture / La technique /

Un début de problématisation ...

    le progrès scientifique et technique est incontestable mais pour que ce soit un progrès de l'humanité comme ensemble de personnes sujets de droits, il faudrait que ce progrès soit pour tous; sans un progrès moral il n'y aura pas de progrès de l'homme.

Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : Le progrés des sciences et des techniques est-il le garant d'un monde meilleur?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de Le progrés des sciences et des techniques est-il le garant d'un monde meilleur? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "Le progrés des sciences et des techniques est-il le garant d'un monde meilleur?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce Le progrès des sciences et des techniques nous garantit-il un monde meilleur? - La technique
puce Les techniques ne sont-elles qu'une application des sciences ? - La technique
puce dans quelle mesure les sciences s'ordonnent-elles aux techniques - La technique
puce Dans une société dominée par les sciences et les techniques, qu'est-ce que l'art peut nous apporter ? - L'art
puce justice, équité, responsabilité sont ils les garants d'un monde meilleur. - La justice et le droit




Citations sur Le progrés des sciences et des techniques est-il le garant d'un monde meilleur? :

puce Pour ce qui est, tout d'abord, des méthodes, il semble impossible d'introduire une opposition entre les sciences de l'homme et les sciences naturelles, ni du point de vue de l'expérimentation ni de celui du calcul ou de la déduction... Pour ce qui est, maintenant, des domaines que couvrent les sciences de l'homme, le fait remarquable qui s'oppose à toute séparation radicale avec les sciences naturelles est qu'il n'est pas une des premières qui ne finissent par s'étaler jusque sur le terrain des secondes, pendant que les généralisations des secondes intéressent de plus en plus les premières... Par contre, si ni les méthodes ni les domaines ne conduisent à des coupures nettes entres entre les sciences de l'homme et celles de la nature, les concepts utilisés pourraient conduire à des oppositions plus marquées... C'est assez dire que la distinction entre l'"explication" (causale) et la "compréhension" (des significations et intentions, donc des implications et désignations), si fondée soit elle, n'est nullement de nature à opposer les sciences de l'homme et celles de la matière: elle met en évidence deux aspects irréductibles ... toute science tend à les concilier les unes dans le sujet humain ... les autres dans la coordination entre les données expérimentales provenant de l'objet et les instruments déductifs fournis par le sujet. - Piaget
puce Internet est un deuxième monde ni pire ni meilleur mais qui offre un semblant d'anonymat sécurisant. - Ongenae Arnaud
puce Je préfère toujours penser le meilleur de tout le monde... cela épargne tellement d'ennuis. - Rudward Kipling
puce En affirmant que le désir signale le manque, PLaton, au bout du compte, ne fait rien moins que légitimer la fatalité du Pouvoir dans la mesure où lui seul peut servir de garant à l'expansion du désir vers la plénitude de l'Être. - Grisoni
puce On analyse en effet, une chose, mais non pas un progrès; on décompose de l'étendue, mais non pas de la durée. Ou bien, si l'on s'obstine à analyser quand même, on transforme inconsciemment le progrès en chose, et la durée en étendue. - Henri Bergson