la science mathématique, est-elle toute puissante

la science mathématique, est-elle toute puissante Sujets / La raison et le réel / La matière et l'esprit /

Un début de problématisation ...

    La question pose le problème du rapport entre les mathématiques comme simples régions du savoir et d'une mathématique qui serait le paradigme de la construction de toute pensée, une sorte de matrice universelle de la rationalité. Et que les mathématiques parlent d'une voix non unanime, mais plurielle, nous engage à mettre au jour une scission intime dans le langage lui-même. La validité, la cohérence intrinsèque d'un discours peut se scinder de la vérité, de la véracité. Si la cohérence intrinsèque d'un système _langagier — d'une axiomatique par exemple — n'est plus indexée sur le dit « réel », si elle peut se développer en autarcie, alors c'est la valeur même de la parole qu'il nous faut questionner. La parole dit-elle le réel de manière mimétique ou bien engendre-t-elle sa réalité propre ? En ce sens, Merleau-Ponty disait : « la parole, chez celui qui parle, ne traduit pas une pensée déjà faite, mais l'accomplit ». La parole du mathématicien est-elle donc celle d'un démiurge qui peut présider à la création d'une rationalité toute intrinsèque, cohérente absolument, mais qui recèlerait en elle-même la possibilité de la chimère ? La parole du mathématicien ne serait plus alors que l'expression d'une idiosyncrasie, d'une vision singulière du monde : un type de pensée infoimé par une logique qui lui est propre.

Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : la science mathématique, est-elle toute puissante

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de la science mathématique, est-elle toute puissante Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "la science mathématique, est-elle toute puissante". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce la conscience est elle toute puissante? - La conscience
puce La vérité mathématique peut-elle servir de modèle à toute vérité ? - L'interprétation
puce La mathématique est la seule science dont-on ne sait pas de quoi on parle ni si ce qu'on dit est vrai (Russell), qu'en penser vous? - La vérité
puce La science exclut-elle toute inspiration - La théorie et l'expérience
puce la science exclut-elle toute forme de croyance ? - Le savoir




Citations sur la science mathématique, est-elle toute puissante :

puce La mathématique est une science dangereuse : elle dévoile les supercheries et les erreurs de calcul. - Galileo Galilei
puce Elle (la mathématique) n'est pas une invention, au sens strict du mot, parce qu'elle comporte une part bien plus grande de nécessité... L'invention mathématique constitue-t-elle alors une découverte? On plus, car on ne peut jamais soutenir qu'une réalité nouvelle existait telle qu'elle avant cette découverte. - Piaget
puce La science est à deux faces. Si d'une part elle est, par essence, théorique et spéculative, de l'autre elle vise à l'application ... La spéculation et l'application sont inséparables, et les grecs n'avaient pas faits exception à cet égard: la mathématique naissante ne s'appliquait-elle pas de bonne heure à l'étude des sons au mouvement des astres, aux phénomènes optiques? - Milhaud
puce La mathématique n'est pas une science dans le même sens que les autres. Elle est certes scientifique, et même de façon exemplaire, par sa rigueur, sa précision, sa certitude, mais elle n'est pas une connaissance des choses. C'est un langage cohérent, mais indifférent au réel. - Blanché
puce Seule la ténacité est toute puissante. - Calvin Coolidge