les sciences sont-elles recherche de savoir ou de la puissance

les sciences sont-elles recherche de savoir ou de la puissance Sujets / La raison et le réel / Le savoir /

Un début de problématisation ...

    Les sciences sont-elles recherche de savoir ou de la puissance ?

Le sujet nous interroge sur le caractère désintéressé ou non des sciences. Le scientifique est-il aussi un homme de pouvoir ? Depuis la révolution copernicienne, les deux thèmes du savoir et du pouvoir sont associés : mais cette tentative de devenir les maîtres du monde, qui caractérise l’homme prométhéen a-t-elle un sens ? est-elle justifiable ? Les scientifiques ne sont-ils pas plutôt les otages des politiques ?


Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : les sciences sont-elles recherche de savoir ou de la puissance

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de les sciences sont-elles recherche de savoir ou de la puissance Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "les sciences sont-elles recherche de savoir ou de la puissance". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce les sciences sont-elles recherche de savoir ou de la puissance - Le savoir
puce Les sciences humaine sont-elles véritablement des sciences? - L'homme, l'humain
puce sciences et techniques sont elles capables a elles seules de rendre l'homme heureux? - Le travail
puce les sciences experimentales sont-elles exactes - La théorie et l'expérience
puce Les techniques ne sont-elles qu'une application des sciences ? - La technique




Citations sur les sciences sont-elles recherche de savoir ou de la puissance :

puce Les mathématiques expriment a priori les conditions de l'intelligibilité en général, et sont elles-mêmes le type de la science parfaitement intelligible et certaine; mais elles ne sont la connaissance d'aucune partie de la nature. Les sciences expérimentales ne sauraient donner une satisfaction aussi complète... mais ..., elles seules nous révèlent le monde où nous sommes. - Globot
puce A croire qu'ils (pouvoir/savoir) sont purement et simplement interchangeables. Foucault montre par exemple que le concept de mesure chez les grecs était tout à la fois, et dans le même mouvement, cet instrument de pouvoir qui définissait le principe d'ordre auquel il fallait plier la cité, et cet instrument du savoir qui servait de matrice aux sciences mathématiques... Que "l'examen" de nos jours est à la fois principe de sélection, à l'école ou à l'usine, et modèle théorique de la plupart des sciences humaines ... Taillés dans la même étoffe, et l'un par l'autre pétris, c'est de manière indivise qu'il faut penser le rapport du Savoir et du Pouvoir. - B.H. Lévy
puce Les dettes sont comme les enfants ; plus elles sont petites, plus elles font de bruit. - Anonyme
puce Les choses ne sont point ce qu'elles sont, mais ce qu'elles paraissent être. - Baltasar Gracian Y Morales
puce A mesure que l'on a plus d'esprit les passions sont plus grandes, parce que les passions n'étant que des sentiments et des pensées qui appartiennent purement à l'esprit, quoiqu'elles soient occasionnées par le corps, il est visible qu'elles ne sont plus que l'esprit même, et qu'ainsi elles remplissent toute sa capacité. Je ne parle que des passions de feu... dans une grande âme tout est grand. - Pascal