La separation des pouvoirs, mythe ou realite?

La separation des pouvoirs, mythe ou realite? Sujets / La politique / L'Etat /

Un début de problématisation ...

    La séparation des pouvoirs, mythe ou réalité ?

Le pouvoir politique, ou pouvoir souverain, s’exerce par l’entremise d’un homme ou d’une assemblée d’hommes. Nous admettons communément que sa mission est d’assurer la cohésion sociale, le développement et la prospérité de l’Etat. Cela n’est possible que sous la condition que son autorité soit établie et maintenue. Si l’Etat n’avait pas d’autorité reconnue, il n’aurait pas de pouvoir et ne pourrait pas assurer sa mission, il ne pourrait pas s’élever au-dessus des autres formes de pouvoir. Il n’existerait pas.
Si tout pouvoir politique suppose une autorité, il n’est pas évident par contre de déterminer ce qui peut en garantir l’autorité et donc par là fonder le pouvoir politique lui-même. Nous voyons qu’un état comporte toujours beaucoup de rivalités. Et qui dit rivalité, dit conflit à résoudre devant une instance supérieure. Le pouvoir n’est-il pas là pour résoudre les conflits ? N’existe-il pas de part sa seule capacité à exercer une contrainte ? Notre première ligne d’analyse partira donc de la considération de fait du pouvoir dans son exercice.
A quoi tient donc le pouvoir ? A une transmission de l’autorité? A des raisons psychologiques ? A sa force de domination vis-à-vis des autres formes de pouvoir? En définitive, faut-il parler du pouvoir ou bien des pouvoirs ?


Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : La separation des pouvoirs, mythe ou realite?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de La separation des pouvoirs, mythe ou realite? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "La separation des pouvoirs, mythe ou realite?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce La separation des pouvoirs, mythe ou realite? - La religion
puce LA SEPARATION DES POUVOIRS - L'Etat
puce forces et faiblesses de la théorie de la séparation des pouvoirs - Autres sujets..
puce en quoi la séparation des pouvoirs est-elle nécessaire dans un Etat de Droit? - La justice et le droit
puce en quoi la séparation des pouvoirs est-elle nécessaire dans un Etat de Droit? - L'Etat




Citations sur La separation des pouvoirs, mythe ou realite? :

puce Il y a mythe et mythe, et s'il fallait condamner le mythe dans son ensemble, on en viendrait à condamner toute religion et même toute raison. La puissance de symboliser peut bien devenir un piège pour la pensée, mais elle en est aussi le germe. - Pradines
puce Le mythe du bonheur est celui qui recueille et incarne dans les sociétés modernes le mythe de l'Égalité. - Jean Baudrillard
puce Pendant des millénaires, le mythe a été un certain mode de construction intellectuelle... Mais, dans notre civilisation, à une époque qui se situe vers le XVII è, avec le début de la pensée scientifique -Bacon, Descartes et quelques autres-, le mythe est mort ou, à tout le moins, il a passé à l'arrière-plan comme type de construction intellectuelle. Alors ... la musique a pris en charge certaines des fonctions que le mythe cessait d'assumer. - Lévy-Strauss
puce La réalité économique n'est pas la réalité: elle n'est ni la réalité de l'individu vivant, ni celle de l'univers matériel ... bien qu'étrangère à l'économie, la réalité des individus vivants n'en constitue pas moins son unique fondement, c'est la force de ces individus qui produit l'ensemble des déterminations économiques et ne cesse de les produire. - Georg Wilhelm Friedrich Hegel
puce La réalité économique n'est pas la réalité: elle n'est ni la réalité de l'individu vivant, ni celle de l'univers matériel ... bien qu'étrangère à l'économie, la réalité des individus vivants n'en constitue pas moins son unique fondement, c'est la force de ces individus qui produit l'ensemble des déterminations économiques et ne cesse de les produire. - michel henry