que serait une morale sans sanction ni obligation

que serait une morale sans sanction ni obligation Sujets / La morale / La morale /

Un début de problématisation ...

    Introduction :
Si mon existence était résumée dans le seul fait d’être tombé là, on ne sait trop comment, dans une sorte de chute au milieu d’un monde existant, je n’aurais pas d’autre issue que de tenter de la récupérer au mieux, en lui donnant un sens. Seulement, dans ce cas, comment pourrais-je me sentir responsable de quoi que ce soit ? Comment pourrais-je me sentir responsable de ce que je suis ? Il est très facile d’argumenter en disant que ce que je suis, c’est ce que le monde a fait de moi. J’ai été lourdement conditionné par mon hérédité, par un passé difficile, j’ai élevé dans un contexte familial, dans une langue, dans une classe sociale, dans une religion, dans une idéologie politique. J’ai reçu mes principes moraux et ma culture d’une société, qui ne m’a pas demandé mon avis, mais m’a très tôt inculqué ses rêgles. J’ai été formé, préformé et même peut être déformé dans ma manière de penser. Comment dès lors puis-je encore prétendre à une quelconque responsabilité à l’égard de ce qui existe ?

    Seulement, ce type d’argumentation peut aussi passer pour une complète démission de ma liberté. Ce que je suis, ce n’est pas une simple chose disposée là, comme le pot de confiture sur la table, le coupe-papier, ou comme la racine de marronnier dans le jardin. Je suis porte en lui une conscience de soi, et dans cette seule mesure, je suis abrite aussi une potentialité libre, créatrice, qui porte la responsabilité de ses actes dans le monde. Ce monde que je mets si facilement hors de moi, c’est mon monde et ce qu’il recèle n’est pas séparable de mon action en lui. Il n’est pas séparable de moi. Quand je constate avec amertume dans quel état l’homme a pu mettre la Nature, je ne peux pas m’en tirer en disant que cela ne me regarde pas. Ce monde qui m’environne plonge ses racines en moi, il n’existe pas tout seul. Aussi bien, je ferais mieux de dire que je suis responsable de tout ce qui arrive dans le monde : j'ai des obligations et je m'expose à des sanctions si je ne les remplis pas.

    L’existence humaine est-elle responsable intégralement de ce qu’elle est et quelle responsabilité lui revient donc de droit ? Peut-on dire que l’existence humaine implique une totale responsabilité à l’égard de soi-même ? Ai-je le droit de défaire de mes responsabilités ? Que serait de ce point de vue une morale sans obligation ni sanction ?


Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : que serait une morale sans sanction ni obligation

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de que serait une morale sans sanction ni obligation Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "que serait une morale sans sanction ni obligation". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce la morale sans dogmes religieux ne serait qu'une justice sans tribunaux - La religion
puce la morale sans dogmes religieux ne serait qu'une justice sans tribunaux - La religion
puce explication de texte Kant Critique de la raison C'est la loi morale, dont nous avons immédiatement conscience ...sans la loi morale, lui serait restee inconnue" explication de ce texte sur la liberté et la morale. Diviser ce texte en 3 parties - Commentaires de Philosophie
puce l'obligation morale peut-elle se réduire à l'obligation sociale? - La morale
puce Travailler est-il une obligation morale? - Autres sujets..




Citations sur que serait une morale sans sanction ni obligation :

puce ... l'obligation de travail a aussi un rôle de sanction et de contrôle moral. C'est que, dans le monde bourgeois en train de se constituer, le péché par excellence, ce n'est plus l'orgueil ni l'avidité comme au Moyen-âge, c'est l'oisiveté. - Jaccard
puce La liberté est sans doute la raison d'être, la condition de la loi morale... la loi morale est ce qui nous fait connaître la liberté. - Kant
puce Femme vêtue: obligation de voir, interdiction d'y toucher. Femme dévêtue: obligation de toucher, interdiction de regarder. - Jean Baudrillard
puce N'oubliez jamais que ce qu'il y a d'encombrant dans la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres. - Léo Ferré
puce Le mal du monde est rendu possible par rien mais la sanction que vous la donnez. - Ayn Rand