Si le droit est relatif au lieu et au temps, faut-il renoncer à l'idée d'une justice universelle?

Si le droit est relatif au lieu et au temps, faut-il renoncer à l'idée d'une justice universelle? Sujets / La politique / La justice et le droit /

Un début de problématisation ...

    Si les systèmes juridiques déterminent un rapport des peuples à eux-mêmes (notamment dans les démocraties), il va de soi que chaque Etat dispose de son propre système juridique, puisque l’humanité est diversifiée et comporte une multiplicité de peuples, de sociétés, d’Etats. Rien n’empêche par ailleurs que l’on conçoive un droit international, qui s’élabore lentement.
De plus le droit, au sens juridique, détermine les conditions générales de la justice : il tend au juste, il le vise, et la justice ou norme morale semble en constituer la norme. Tout droit essaie d’être juste, sans qu’il soit la justice elle-même. Mais de l sorte, nous parvenons à un problème : si le droit détermine les conditions du juste, et s’il est particulier à chaque société ou Etat, cela implique qu’il n’y a de justice que particulière. Or, la justice se présente, en tant qu’idéal, comme une valeur universelle, due à tout homme, par delà son appartenance à tel ou tel Etat.
Mais s’il n’y a de justice que particulière, cela signifie-t-il que l’idée d’une justice universelle n’a pas de sens ?


Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : Si le droit est relatif au lieu et au temps, faut-il renoncer à l'idée d'une justice universelle?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de Si le droit est relatif au lieu et au temps, faut-il renoncer à l'idée d'une justice universelle? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "Si le droit est relatif au lieu et au temps, faut-il renoncer à l'idée d'une justice universelle?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce Faut il renoncer à l'idée de progrès ? - La technique
puce faut-il renoncer à l'idée que l'homme a une nature? - L'existence
puce Faut il renoncer à l'idée que l'histoire a un sens? - L'histoire
puce faut-il renoncer à l'idée que l'homme a une nature? - L'homme, l'humain
puce Ne faut-il pas l'inégalité parmi les hommes pour faire apparaitre l'idée de justice ? - La justice et le droit




Citations sur Si le droit est relatif au lieu et au temps, faut-il renoncer à l'idée d'une justice universelle? :

puce La seule idée qu'apporte la philosophie est la simple idée de la raison, l'idée que la Raison gouverne le monde et que, par conséquent, l'histoire universelle s'est elle aussi déroulée rationnellement. - Georg Wilhelm Friedrich Hegel
puce La justice en soi, naturelle et universelle, est autrement réglée et plus noblement que n'est cette autre justice spéciale, nationale... - Montaigne
puce La justice corrige en fait les violations du droit, tandis que la charité supprime, avec la mauvaise volonté, la possibilité même de la violation... L'approximative charité, qui fait plus que son dû est l'oxygène de la justice. - Jankélévitch
puce La justice est le droit du plus faible. - Joseph Joubert
puce Renoncer à sa liberté c'est renoncer à sa qualité d'homme, aux droits de l'humanité, même à ses devoirs. Il n'y a nul dédommagement possibles pour quiconque renonce à tout. Une telle renonciation est incompatible avec la nature de l'homme, et c'est ôter toute moralité à ses actions que d'ôter cette liberté à sa volonté. - Rousseau