les sens sont t-ils la source unique de la connaissance?

les sens sont t-ils la source unique de la connaissance? Sujets / Le sujet / La perception /

Un début de problématisation ...

    Je peux être myope ou presbyte et avoir ainsi une image déformée des choses ; je peux être partiellement sourd, et mal percevoir des sons, ou ne pas percevoir certaines fréquences, etc. un bâton plongé dans l’eau m’apparaît cassé : je le retire de l’eau et constate qu’il est en réalité droit ; assis dans un train, je crois que mon train démarre, alors que c’est celui de la voie voisine qui s’ébranle ; une bille roulée entre mon index et mon majeur croisés me paraît double. Quotidiennement nous expérimentons des erreurs de nos sens que nous qualifions de défaillances ou d’illusions sensorielles.
Cependant, quand elle dénonce ces défaillances ou ces illusions sensorielles, la conscience commune le fait en les opposant aux perceptions normales et correctes des sens : elle pose donc, que, dans leur fonctionnement habituel, normal, les sens nous font percevoir correctement les choses, telles qu’elle sont réellement, tandis que, dans le cas des défaillances, pathologiques ou non, ainsi que des illusions, ils nous trompent. Il existerait donc des perceptions vraies, qui fourniraient nos connaissances et des perceptions fausses.
Mais dès lors, que les mêmes sens sains, qui « normalement » sont supposés percevoir les choses telles qu’elles sont, peuvent percevoir dans certains cas des choses fausses, comment puis je être sur, lorsque je perçois, que je suis dans le 1er cas et non dans le 2d ? la suspicion est ainsi jetée sur la fiabilité des sens et cette suspicion peut devenir une défaillance complète, qui conduit à soutenir qu’ils ne fournissent pas nos connaissances. Qu’en est il en réalité ?



Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : les sens sont t-ils la source unique de la connaissance?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de les sens sont t-ils la source unique de la connaissance? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "les sens sont t-ils la source unique de la connaissance?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce sens source connaissance - Le savoir
puce La perception est-elle source de connaissance? - La perception
puce L'expérience est-elle la seule source de la connaissance ? - La théorie et l'expérience
puce Le désir est-il pour l'Homme source de bonheur ou source de malheur ? - Le désir
puce La recherche de la vérité n'a-t-elle de sens que dans le domaine de la connaissance théorique ? - La vérité




Citations sur les sens sont t-ils la source unique de la connaissance? :

puce La plupart des femmes sont si artificielles qu’elles n’ont aucun sens de l’art. La plupart des hommes sont si naturels qu’ils n’ont aucun sens du beau. - Oscar Wilde
puce L'avenir est inconnu et source d'inquiétude : seuls les condamnés à mort sont rassurés. - Francis Duponchelle
puce La mathématique n'est pas une science dans le même sens que les autres. Elle est certes scientifique, et même de façon exemplaire, par sa rigueur, sa précision, sa certitude, mais elle n'est pas une connaissance des choses. C'est un langage cohérent, mais indifférent au réel. - Blanché
puce La connaissance scientifique et ses produits, comme n'importe quels autres produits ou prestations dans notre société, sont commercialisées en vue du profit, c'est à dire qu'ils ne sont pas distribués de façon égale, à portée égale de chacun, utilisables de façon égale par toutes les catégories de gens. - Zimmermann
puce Il faut souffrir ponctuellement de la présence des autres, pour apprécier ensuite la solitude en connaissance de cause : les vrais solitaires ne sont pas des ermites, mais des mondains intermittents. - Didier Van Cauwelaert