Le travail est-il nécessairement aliénant ?

Le travail est-il nécessairement aliénant ? Sujets / La culture / Le travail /

Un début de problématisation ...

    Le sujet est formulé de façon réductrice : le travail se réduit-il uniquement à une contrainte ? Cette évaluation négative s'applique-t-elle à tout travail quel qu'il soit ? N'y a t-il pas des exceptions ? Il s'agit aussi de savoir quelles formes prend la contrainte, et si la contrainte est exclusivement négative ? L'enjeu est donc d'apprécier la nature et les effets humains du travail, de procéder à son analyse en dépassant le point de vue ordinaire qui consiste à en faire le procès.

Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : Le travail est-il nécessairement aliénant ?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de Le travail est-il nécessairement aliénant ? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "Le travail est-il nécessairement aliénant ?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce le travail s'oppose-t-il nécessairement au loisir? - Le travail
puce Le progrès technique peut-il être aliénant ? - Autres sujets..
puce l'écologie est-elle le seul palliatif au caractère aliénant de la technique? - La technique
puce La distinction entre travail manuel et travail intellectuel vous paraît-elle fondée ? - Le travail
puce Que vaut l'opposition du travail manuel et du travail intellectuel? (BAC S 2007) - Le travail




Citations sur Le travail est-il nécessairement aliénant ? :

puce Le vrai travail est avec l’homme ; c’est le travail des champs et des jardins, les heureux échanges formés sous le regard, et la division du travail, mais non point poussée jusqu’à la division des hommes. - Alain
puce Cette folie est l'amour du travail, la passion moribonde du travail, poussée jusqu'à l'épuisement des forces vitales de l'individu et de sa progéniture... il faut mater la passion extravagante des ouvriers pour le travail... - Lafargue
puce Le loisir dépend étroitement du travail, mais il est vrai aussi qu'il contient des éléments irréductibles au travail; il est vrai aussi qu'il dépasse le travail et qu'il offre à l'homme des possibilités que celui-ci ne retrouvera nulle part ailleurs. - Domenach
puce La perversion et la confusion de toutes les qualités humaines et naturelles, la fraternisation des impossibilités -la force divine de l'argent- sont impliquées dans son essence en tant qu'essence générique aliénée, aliénante et s'aliénant ... il est la puissance aliénée de l'humanité. - Karl MARX
puce Le travail de quelques unes des classes les plus respectables de la société, de même que celui des domestiques ne produit aucune valeur, il ne se fixe ni ne se réalise sur aucun objet ou chose qui puisse se vendre, qui subsiste après la cessation du travail et qui puisse servir à procurer par la suite une pareille quantité de travail. - A. Smith