Pourquoi peut-on dire des vérités scientifiques qu'elles sont provisoires ?

Pourquoi peut-on dire des vérités scientifiques qu'elles sont provisoires ? Sujets / La raison et le réel / La vérité /

Un début de problématisation ...

    Vérité aujourd'hui, erreur demain : nombre des croyances que nous tenons pour vraies semblent provisoires et condamnées à être remplacées par d'autres vérités, elles aussi provisoires. Cette relativité temporelle de nos vérités peut être comprise en deux sens tout d'abord, la notion de vérité peut désigner, dans un sens subjectif, toute croyance accompagnée de certitude, c'est-à-dire toute conviction. Ainsi la croyance dans le phlogistique au XVIII ième siècle, censé expliquer la combustion, peut-elle être qualifiée de vérité? Si l'on entend seulement par vérité la conviction, rien n'empêche qu'une conviction, donc une vérité, en chasse une autre. En un sens objectif, la notion de vérité s'applique exclusivement aux croyances s'accordant avec la réalité. Les vérités deviennent en ce sens des erreurs lorsque la réalité se transforme.
De prime abord, le problème est donc le suivant: la manière dont nous acquérons nos croyances ne nous condamne-t-elle pas soit simplement à des convictions, peut-être provisoirement justifiées, mais pouvant à tout moment être rejetées en faveur de croyances mieux justifiées, soit à des croyances en accord avec la réalité, mais d'une manière également provisoire?
Vous devez donc distinguer différents types de vérités, les vérités mathématiques, les vérités logiques, les vérités scientifiques empiriques, les vérités du sens commun... À chaque fois, examinez la manière dont nous acquérons ces croyances. Certaines vérités sont connues a priori, c'est-à-dire indépendamment de l'expérience, comme les vérités mathématiques et logiques, d'autres a posteriori, c'est-à-dire au moyen de l'expérience. Nos connaissances a priori semblent immuablement vraies, parce qu'elles ne dépendent pas du monde. Est-ce que les connaissances logiques et mathématiques sont les seules connaissances? En outre, n'y a-t-il pas des connaissances empiriques qui seraient éternelles?

Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : Pourquoi peut-on dire des vérités scientifiques qu'elles sont provisoires ?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de Pourquoi peut-on dire des vérités scientifiques qu'elles sont provisoires ? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "Pourquoi peut-on dire des vérités scientifiques qu'elles sont provisoires ?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce Toutes les vérités sont-elles bonnes à dire? - La vérité
puce les connaissances scientifiques sont-elles vraies? - La vérité
puce pourquoi les mathématiques sont elles vraies? - La démonstration
puce toutes les opinions sont elles bonnes à dire - Le savoir
puce On ne peut que plaindre un philosophe réduit à la sécheresse des vérités, et pour qui les beautés de l'imagination et du sentiment sont perdues. - La vérité




Citations sur Pourquoi peut-on dire des vérités scientifiques qu'elles sont provisoires ? :

puce Ce sont les tendresses du malheur et de la solitude ; et elles viennent de très loin, et elles doivent passer outre les horreurs de vivre. De très loin… c'est-à -dire, de plus profondément, peut-être. - Noces de la Bête - Denys Gagnon
puce Platon sait que bien des vérités échappent au filtrage logique de la méthode parce qu'elles contraignent la Raison à l'antinomie, et se révèlent, pour ainsi dire, par une intuition visionnaire de l'âme que l'Antiquité grecque connaissait bien: le mythe... C'est l'image mythique là où la dialectique bloquée ne peut plus pénétrer. - Durand
puce Toutes les vérités sont bonnes à  dire, mais c'est nous qui ne sommes pas tous bons pour les entendre. - Alfred Capus
puce Les seules vérités qui vaillent sont des vérités lentes. - Erik Orsenna
puce Les vérités sont des illusions dont on a oublié qu'elles le sont, des métaphores qui ont été usées et qui ont perdu leur force sensible, des pièces de monnaies qui ont perdu leur empreinte et qui entrent dès lors en considération, non plus comme pièces de monnaie, mais comme métal. - Friedrich Nietzsche