Qu'est-ce qui me permet de reconnaître en autrui mon semblable ?

Qu'est-ce qui me permet de reconnaître en autrui mon semblable ? Sujets / Le sujet / Autrui /

Un début de problématisation ...

    Cette question porte sur les présupposés de la notion de semblable : c'est celle-ci qui doit être au cœur de l'analyse, et non les notions d'autre, d'altérité, de sujet, d'intersubjectivité, que l'on rencontrera mais desquelles on ne saurait partir.
Pourquoi cette question, qu'est-ce qui la motive ? Simplement que la relation que nous entretenons avec autrui peut nous sembler claire, mais qu'elle ne l'est pas en fait. Nous pouvons qualifier autrui de semblable, mais cette notion demeure confuse, et comporte en réalité une contradiction ou une aporie qui rend opaque tout discours que je pourrais fonder sur elle. Quelle est-elle ?
Le semblable réunit les caractéristiques opposées que sont le même et l'autre. Ce qui me « ressemble » est identique et non identique. On a donc affaire à une notion dont le contenu est logiquement contradictoire, et il est surprenant que nous l'appliquions à autrui sans apercevoir cette incompatibilité entre l'identité et l'altérité. Comment un concept contradictoire peut-il correspondre à un être réel ? Et sur quoi est-ce que je fonde cette attribution de « semblable » à un être tel qu'autrui ? En toute logique, je devrais affirmer qu'autrui est autre ou identique à moi, à savoir dissemblable ou moi-même.
Pourtant, il est de fait que je reconnais en autrui mon semblable. Comment, si autrui est un autre, peut-il être reconnu comme mon semblable ? A quoi vais-je reconnaître mon semblable ?


Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : Qu'est-ce qui me permet de reconnaître en autrui mon semblable ?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de Qu'est-ce qui me permet de reconnaître en autrui mon semblable ? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "Qu'est-ce qui me permet de reconnaître en autrui mon semblable ?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce Autrui est il mon semblable ? - Autrui
puce Faut-il respecter en autrui le semblable ou l'être différent de soi-même? - Autrui
puce considerer autrui comme mon semblable ne revient-il pas à nier toute sa différence - Autrui
puce comment reconnaitre l'existence d'autrui? - L'Amour
puce Comment reconnaitre l'existence d'autrui - Autrui




Citations sur Qu'est-ce qui me permet de reconnaître en autrui mon semblable ? :

puce Je fuis mon semblable. Dans tout semblable, il y a un sosie. - Georges Braque
puce Entre autrui et moi-même il y a un néant de séparation. Ce néant ne tire pas son origine de moi-même, ni d’autrui, ni d’une relation réciproque d’autrui et de moi-même; mais il est, au contraire, originellement le fondement de toute relation entre autrui et moi. (L’Être et le Néant) - Jean-Paul Sartre
puce L'amitié de chacun pour chacun est, je le pense, celle de qui est semblable pour qui lui est semblable. - Platon
puce Ainsi la honte est honte de soi devant autrui; ces deux structures sont inséparables. Mais du même coup, j'ai besoin d'autrui pour saisir à plein toutes les structures de mon être, le Pour-soi renvoie au Pour-autrui. - Jean-Paul Sartre
puce Il y a … un objet culturel qui va jouer un rôle essentiel dans la perception d’autrui: c’est le langage. Dans l’expérience du dialogue, il se constitue entre autrui et moi un terrain commun… - Maurice Merleau-Ponty