De toute pensée, je suis le sujet

De toute pensée, je suis le sujet Sujets / Le sujet / La conscience /

Un début de problématisation ...

    Chez l’homme libre, les pensées peuvent toujours être dominés par la conscience régnante et dirigeante, notamment grâce à la volonté...

Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : De toute pensée, je suis le sujet

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de De toute pensée, je suis le sujet Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "De toute pensée, je suis le sujet". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce Le sujet peut-il être un objet de pensée ? - La conscience
puce suis-je le sujet de mes pensées et de mes actions ? - La conscience
puce toute pensée est-elle nécéssairement consciente - La conscience
puce toute pensée échappe-t-elle à la conscience ? - La conscience
puce Le langage peut-il exprime toute la pensée - Le langage




Citations sur De toute pensée, je suis le sujet :

puce La logique est une axiomatisation des structures opératoires de la pensée du sujet. - Piaget
puce Il est donc essentiel au sujet d'apercevoir l'objet comme plus vieux que lui ... le sujet, pour pouvoir être sujet, doit se retrancher de l'ordre des choses. - Maurice Merleau-Ponty
puce En France, je suis un auteur, en Allemagne je suis un faiseur de film, au Royaume-Uni, je suis un réalisateur d'horreur, aux Etats-Unis, je suis un clochard. - John Carpenter
puce Si la parole présupposait la pensée, si parler c’était d’abord se joindre à l’objet par une intention de connaissance ou par une représentation, on ne comprendrait pas pourquoi la pensée tend vers l’expression comme vers son achèvement … Pourquoi le sujet pensant lui même est dans une sorte d’ignorance de ses pensées tant qu’il ne les a pas formulées… comme le montre l’exemple de tant d’écrivains qui commencent un livre sans savoir au juste ce qu’ils y mettront. - Maurice Merleau-Ponty
puce Il y a mythe et mythe, et s'il fallait condamner le mythe dans son ensemble, on en viendrait à condamner toute religion et même toute raison. La puissance de symboliser peut bien devenir un piège pour la pensée, mais elle en est aussi le germe. - Pradines