y a t il une servitude volontaire?

y a t il une servitude volontaire? Sujets / La politique / La société /

Un début de problématisation ...

    Introduction :

En travaillant sur les œuvres politiques de Machiavel, on peut constater que le Florentin proposait souvent une méthode pour résoudre des problèmes politiques concrets. En revanche, et conformément à sa méthode, Machiavel pose rarement des problèmes d’ordre plus général. Ainsi, alors que toute son œuvre et toute son action politique sont tournées vers la réalisation de la liberté, il n’interroge que peu cette notion : elle lui semble davantage une évidence pratique vécue qu’un objet d’investigation philosophique. Or, il nous semble que La Boétie soulève un paradoxe, voire peut-être une contradiction, qu’un penseur de la liberté doit absolument résoudre. Cette question part d’un constat fort évident, surtout à son siècle : les hommes sont partout sous le joug. Second constat, beaucoup moins évident mais que La Boétie développera plus loin : ce joug est maintenu et soutenu par ceux-là mêmes qui le subissent. Troisième constat, qui rend les deux premiers difficilement compréhensibles : les hommes naissent libres, ils sont libres par nature. Dès lors, nous sommes en présence d’un véritable problème, que Rousseau a merveilleusement formulé en ces termes : « L’homme est né libre, et partout il est dans les fers. »[1]

    Ce problème reste au cœur de la philosophie politique pendant tout l’absolutisme. Toutefois, nous sommes enclins à penser qu’il est au cœur de tout système politique, quelles que soient les époques. En effet, une organisation politique vise, par nature, à réaliser un équilibre entre la liberté première que tout homme possède à sa naissance, et la nécessité d’avoir des règles de vie communes qui limitent cette liberté individuelle pour délimiter un espace collectif sécurisé. La première condition d’existence pratique de la liberté consiste à assurer la sécurité minimale de l’individu, et ceci ne peut être acquis que dans un groupe suffisamment organisé et nombreux : dans une société.

On pourrait croire que nos systèmes démocratiques ont éliminé ce problème et permis, par le biais de la démocratie représentative, une solution factuelle. Pour nous, ce problème reste d’actualité. La servitude volontaire qui s’oppose à la liberté réalisée, nous semble caractéristique de notre système politique. On peut ainsi défendre l’idée que le système représentatif est en faillite puisqu’il n’est plus représentatif des électeurs mais qu’il reproduit ses cadres dirigeants sous couvert d’une alternance de façade. Dès lors, le questionnement sur la liberté et l’absolutisme de la tyrannie peut être repris et reproblématisé. Car y a-t-il une servitude volontaire ?



Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : y a t il une servitude volontaire?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de y a t il une servitude volontaire? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "y a t il une servitude volontaire?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce Y a-t-il une servitude volontaire ? - La liberté
puce y a t'il une servitude volontaire ? - La liberté
puce Le travail n'est-il qu'une servitude ? - Le travail
puce le travail est-il refus de la servitude? - Le travail
puce le travail est-il refus de la servitude? - Le travail




Citations sur y a t il une servitude volontaire? :

puce En effet, libre et volontaire signifient la même chose. - Leibniz
puce Le volontaire est fait avec de l'involontaire, s'appuie sur lui, tire de lui sa force et est en comparaison bien fragile. - Ribot
puce On ne dit plus un avortement mais une interruption volontaire de grossesse, ceci afin de ménager l’amour-propre du fœtus. - Pierre Desproges
puce Rien au monde ne peut empêcher l'homme de se sentir né pour la liberté. Jamais, quoi qu'il advienne, il nepeut accepter la servitude ; car il pense. - Simone Weil
puce Si donc l'action involontaire est celle qui résulte de la violence ou de l'ignorance, ce qui est volontaire semble être ce dont le principe se trouve dans l'agent qui connaît toutes les circonstances particulières de l'action. - Aristote