Citation de Ronald Lavallée

Citation de Ronald Lavallée Citations / Ronald Lavallée

Utiliser le moteur de recherche de citations ?

Une jeune femme a beau se convaincre que tous les hommes sont des vauriens, il en vient toujours un qui a l'air d'une exception.

Voir les autres citations de Ronald Lavallée ?

Citations liées :

puce Si notre cœur était assez large pour aimer la vie dans son détail, nous verrions que tous les instants sont à la fois des donateurs et des spoliateurs et qu'une nouveauté jeune ou tragique, toujours soudaine, ne cesse d'illustrer la discontinuité essentielle du Temps. - Bachelard
puce L'âge mûr est le plus beau de tous. On est assez vieux pour reconnaître ses erreurs et encore assez jeune pour en commettre d'autres. - Maurice Chevalier
puce Tout est dit, et l'on vient trop tard depuis plus de sept mille ans qu'il y a des hommes, et qui pensent. Sur ce qui concerne les moeurs, le plus beau et le meilleur est enlevé ; l'on ne fait que glaner après les anciens et les habiles d'entre les modernes. - Jean de La Bruyère
puce J'ai toujours cru que le beau n'était que le bon mis en action, que l'un tenait intimement à  l'autre, et qu'ils avaient tous deux une source commune dans la nature bien ordonnée. - Jean-Jacques Rousseau
puce Couramment on vient consulter sur un point difficile des hommes incompétents, parce qu'ils sont arrivés à la notoriété en de tout autres matières. - Henri Bergson
puce Tous les hommes ne sont pas capables de grandes choses, mais tous sont sensibles aux grandes choses. - Alfred de Musset
puce Telle est cette liberté humaine que tous se vantent de posséder et qui consiste en cela seul que les hommes ont conscience de leurs appétits et ignorent les causes qui les déterminent. Un enfant croit librement appéter le lait, un jeune garçon irrité vouloir se venger et, s'il est poltron, vouloir fuir. - Benedict (Baruch) Spinoza
puce De la femme vient la lumière. - Louis Aragon
puce Les passions sont sans exception mauvaises. - Kant
puce Pourquoi dit-on un amoureux ? On devrait dire un possédé. àŠtre possédé du diable, c'est l'exception ; être possédé de la femme, c'est la règle. - Victor Hugo
puce La plupart des femmes sont si artificielles qu’elles n’ont aucun sens de l’art. La plupart des hommes sont si naturels qu’ils n’ont aucun sens du beau. - Oscar Wilde
puce Chez nous, les hommes devraient naître plus heureux et joyeux qu'ailleurs, mais je crois que le bonheur vient aux hommes qui naissent là  ou l'on trouve de bons vins... - Léonard de Vinci
puce D'une manière générale, il est vrai que les sages de tous les temps ont toujours dit la même chose, et les sots, c'est-à -dire l'immense majorité de tous les temps, ont toujours fait la même chose, savoir le contraire, et il en sera toujours ainsi. - Arthur Schopenhauer
puce Les hommes aux pensées profondes, dans leurs rapports avec les autres hommes, ont toujours l'impression d'être des comédiens, parce qu'ils sont forcés, pour être compris, de simuler une superficie. - Friedrich Wilhelm Nietzsche
puce Les livres qu'on vend le plus sont les livres qu'on lit le moins. Ce sont les livres de fonds qui font la bibliothèque, par respect humain, de tous les hommes qui ne lisent pas, les livres meublants. Exemples: Voltaire, Thiers, etc. - Les frères (Edmond et Jules ) Goncourt
puce Les plus pessimistes sur les hommes sont toujours dépassées par la réalité. - Robert Brasillach
puce La logique traditionnelle dit: "Tous les hommes sont mortels, Socrate est un homme, donc Socrate est mortel". Ce que nous voulons affirmer, tout d'abord, est que les prémisses impliquent la conclusion et non pas que prémisses et conclusions sont réellement vraies. - Russel
puce Les hommes ne sont pas toujours ce qu'ils paraissent mais rarement meilleurs. - Gotthold Ephraîm Lessing
puce Je disais un jour à  une femme qui se plaignait d'un infidèle : "La plus charmante femme du monde finit toujours par s'apercevoir que la première venue a un avantage sur elle, c'est d'être une autre". - Alphonse Karr
puce Les hommes sont toujours sincères. Ils changent de sincérité, voilà  tout. - Paul (Tristant) Bernard