Obeir à l'Etat est-ce renoncer à sa libertée?

Obeir à l'Etat est-ce renoncer à sa libertée? Sujets / La politique / L'Etat /

Un début de problématisation ...

    Analyse des termes du sujet :

Etat :
Si on s'en remet au dictionnaire, on peut constater que l'Etat y est défini de deux manières fort différentes.
1) Un Etat (au singulier ou au pluriel) est un ensemble d'individus qui vivent sur un territoire déterminé sous l'autorité d'un pouvoir politique et qui peut être tenu pour une personne morale quant à ses rapports avec les autres Etats.
Cette définition de l'Etat en fait un synonyme de "pays" ; elle donne son sens à l'expression : "L'Etat, c'est nous."
2) L'Etat (au singulier et avec un article défini), c'est l'autorité souveraine qui s'exerce sur une population et un territoire déterminés. Cette définition plus restrictive désigne spécifiquement un des éléments de la définition précédente : à savoir l'autorité politique ou le pouvoir politique qui s'exerce sur une population et un territoire. L'Etat ainsi défini est extérieur à la vie sociale, à la population sur laquelle précisément il exerce son autorité.
Cette définition est à rapprocher des expressions suivantes : le chef de l'Etat, un homme d'Etat, un serviteur de l'Etat. Elle est incarnée par ce qu'on appelle le gouvernement et plus largement, par l'ensemble des institutions politiques qui exercent un pouvoir souverain.
Réduit à sa plus simple expression, l’Etat peut se définir par les pouvoirs régaliens, c’est-à-dire les pouvoirs qu’avait le régent, le monarque sous l’Ancien Régime, à savoir : la police, qui assure la sécurité publique, la justice qui tranche les différends, la défense nationale qui assure l’intégrité du territoire, l’émission de monnaie, monopole de l’Etat, de la Banque centrale de l’Etat. Tous ces pouvoirs étant à la disposition de l’Etat comme des instruments au service de certaines fins politiques.


Maintenir l’ordre : faire en sorte de maintenir la cohésion du pays par la mise en place d’un service de sécurité (police, gendarmerie, armée) mais également par une organisation des lois de référence, le maintien de l’ordre ne pouvant se faire qu’en étroite collaboration avec la justice.

Etablir la justice : produire les textes de lois permettant le bon fonctionnement du pays, faire en sorte que ces textes de lois soient respectés.



Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : Obeir à l'Etat est-ce renoncer à sa libertée?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de Obeir à l'Etat est-ce renoncer à sa libertée? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "Obeir à l'Etat est-ce renoncer à sa libertée?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce obeir à l'Etat est-ce renoncer à sa libertée? - La liberté
puce Obéir à l'État, est-ce renoncer à sa liberté ? - La liberté
puce Obéir est-ce renoncer à sa liberté ? - La liberté
puce Obéir est-ce renoncer à sa liberté? - La justice et le droit
puce Obéir est ce renoncer à sa liberté? - La liberté




Citations sur Obeir à l'Etat est-ce renoncer à sa libertée? :

puce S'il faut obéir par force on n'a pas besoin d'obéir par devoir. - Jean-Jacques Rousseau
puce Renoncer à sa liberté c'est renoncer à sa qualité d'homme, aux droits de l'humanité, même à ses devoirs. Il n'y a nul dédommagement possibles pour quiconque renonce à tout. Une telle renonciation est incompatible avec la nature de l'homme, et c'est ôter toute moralité à ses actions que d'ôter cette liberté à sa volonté. - Rousseau
puce Il est donc indispensable que les hommes échappent à cet état (de nature) pour accéder à un autre état où prédomine le vouloir raisonnable. - Georg Wilhelm Friedrich Hegel
puce Un état totalitaire est un état où tout ce qui n'est pas défendu est obligatoire. - Curzio Malaparte
puce J'ai en moi une impossibilité d'obéir. - Francois René de Chateaubriand