Pour répondre à la question "où cesse l'animal, où commence l'homme ?", Nietzsche nous parle de "ces

Pour répondre à la question Sujets / Divers / Autres sujets.. /

Un début de problématisation ...

    Introduction :

Nietzsche distingue l'homme comme animal de l'homme comme être humain ; et la distinction pour Nietzsche, est vraiment très marquée. Il dit, en fait, que la majorité des hommes ne sont pas des hommes, que la majorité des hommes sont des animaux. La plupart des gens n'ont pas encore atteint l'humanité. D'après Nietzsche, le point décisif, le grand tournant de l'évolution, du processus de l'évolution, n'est pas comme entre l'animal et l'homme, il est entre l'homme qui est toujours un animal, et l'homme qui n'est plus un animal, l'homme qui est véritablement humain. Ce point décisif est le point de l'émergence de la conscience de soi, de la prise de conscience, le point auquel débute l'évolution supérieure.
Dès lors, en quoi le Traité des Animaux de Condillac, les Fables de La Fontaine et la Métamorphose de Kafka vérifient-ils cette confiance accordée aux "hommes véritables" ?


Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : Pour répondre à la question "où cesse l'animal, où commence l'homme ?", Nietzsche nous parle de "ces

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de Pour répondre à la question Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "Pour répondre à la question "où cesse l'animal, où commence l'homme ?", Nietzsche nous parle de "ces". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce Le thème, le problème, la thèse et l'antithèse je veux savoir sil vous plait? L'affirmation de la vie est l'acte spirituel par lequel l'homme cesse de se laisser vivre et commence à se dévouer avec respect à sa propre vie pour lui donner sa véritable vale - Autres sujets..
puce Peut-on répondre philosophiquement à une question en donnant son opinion ? - Le savoir
puce la question de l'inconscient: comparaison entre nietzsche et freud - L'inconscient
puce Vous commenterez cette affirmation de Louis jouvet dans " témoignage sur le théatre" : "Pour aborder un chef d'oeuvre, pour répondre a sa sollicitation, pour l'entendre, il n'est qu'une attitute : la soumission - Divers
puce Dans Le crépuscule des Idoles; Nietzsche affirme : " je crains bien que nous ne nous débarrassions jamais de Dieu puisque nous croyons encore à la grammaire..." Etude de cette citation - Autres sujets..




Citations sur Pour répondre à la question "où cesse l'animal, où commence l'homme ?", Nietzsche nous parle de "ces :

puce Il est évident que l'homme est un animal politique, bien plus que n'importe qu'elle abeille ou n'importe quel animal grégaire. Car, nous le disons souvent, la nature ne fait rien en vain. Et seul parmi les animaux l'homme est doué de parole. - Aristote
puce Le charme : une manière de s'entendre répondre "oui" sans avoir posé aucune question claire. - Albert Camus
puce En définissant l'homme, on l'appelle par excellence, et pour le distinguer des bêtes, un animal risible plutot qu'un animal sérieux ; cela prouve comiquement que le sérieux convient mieux à  une bête que la plaisanterie. - Charles Dufresny
puce Je pose en principe un fait peu contestable: que l'homme est l'animal qui n'accepte pas simplement le donné naturel, qui le nie... l'homme parallèlement se nie lui- même, il s'éduque, il refuse par exemple de donner à la satisfaction de ses besoins animaux ce cours libre, auquel l'animal n'apportait pas de réserve. - Georges Bataille
puce L’homme … est non seulement un animal social, mais un animal qui ne peut s’individualiser que dans la société. (Introduction générale à la critique de l’économie politique) - Karl MARX