Citation de Albert Camus

Citation de Albert Camus Citations / Albert Camus

Utiliser le moteur de recherche de citations ?

Il (l'individu) appartient au temps et, à cette horreur qui le saisit, il y reconnaît son pire ennemi. Demain, il souhaitait demain, quand tout lui même aurait dû s'y refuser. Cette révolte de la chair, c'est l'absurde.

Voir les autres citations de Albert Camus ?

Citations liées :

puce Il (l'individu) appartient au temps et, à cette horreur qui le saisit, il y reconnaît son pire ennemi. Demain, il souhaitait demain, quand tout lui même aurait dû s'y refuser. Cette révolte de la chair, c'est l'absurde. - Albert Camus
puce Quand je suis seul, je n'atteint jamais la certitude où je suis maintenant. Je craint la mort. Tout mon courage contre le monde n'aboutit qu'à un défi. Mais en ce moment je suis tranquille. Nous deux, comme nous sommes là, en bécane, sur cette route, par ce soleil, avec cette âme, voilà qui justifie tout, qui me console de tout. N'y aurait-il eu que cela dans ma vie, que je ne la jugerais ni sans but, ni même périssable. Et n'y aurait-il que cela, à cette heure, dans le monde, que je ne jugerais le monde ni sans bonté ni sans dieu. - Jules Romains
puce Les investissements d'aujourd'hui sont les profits de demain et les emplois d'après demain. - Helmut Schmidt
puce La vie est un fleuve qui coule vers demain et qu'on ne peut pas freiner c'est pourquoi demain doit avoir plus d'importance qu'hier et aujourd'hui. - Mac gay
puce Une foi trop ardente est le pire des alliés. [...] Dès que l'on prend une chose à  la lettre, la foi pousse cette chose à  l'absurde. - Milan Kundera
puce Demain souffera le vent de demain. - Anonyme
puce En attendant nous ne connaissons pas d'autre moyen qui puisse rendre aux peuples fatigués cette rude énergie du champ de bataille, cette profonde haine impersonnelle, ce sang-froid dans le meurtre uni à une bonne conscience, cette ardeur commune organisatrice dans l'anéantissement de l'ennemi... que ne fait n'importe qu'elle grande guerre. - Friedrich Nietzsche
puce La violence du temps creuse dans l'âme des pertes irrémédiables -mémoire fissurée, croulante; de même elle creuse dans la chair, avec une aveuglante et précise efficacité cette empreinte qui se nomme vieillissement. Permanente et inflexible violence du vieillir... - Dadoun
puce Cette différence entre les deux corps que nous venons de distinguer -le nôtre qui s'éprouve soi même en même temps qu'il sent ce qui l'entoure d'une part, un corps inerte de l'univers d'autre part, qu'il s'agisse d'une pierre sur le chemin ou des particules micro-physiques (sic) sensées la constituer-, nous la fixons dès maintenant dans une terminologie appropriée. Nous appellerons chair le premier, réservant l'usage du mot corps au second. - michel henry
puce La nature commande à tout animal et la bête obéit. L'homme éprouve la même impression, mais il se reconnaît libre d'acquiescer ou de résister; et c'est surtout dans la conscience de cette liberté que se montre la spiritualité de son âme: car la physique explique en quelque manière le mécanisme des sens et la formulation des idées; mais dans la puissance de vouloir ou plutôt de choisir, et dans le sentiment de cette puissance on ne trouve que des actes purement spirituels, dont on n'explique rien par des lois de la mécanique... (ce qui le distingue), c'est la faculté de se perfectionner; faculté qui, à l'aide des circonstances, développe successivement toutes les autres..... - Jean-Jacques Rousseau
puce Ce n'est donc pas tant l'entendement qui fait parmi les animaux la distinction spécifique de l'homme que sa qualité d'agent libre. La Nature commande à tout animal et la bête obéit. l'homme éprouve la même impression, mais il se reconnaît libre d'acquiescer, ou de résister, et c'est surtout dans la conscience de cette liberté que se montre la spiritualité de son âme . - Rousseau
puce Loin que l'analyse du corps puisse devenir celle de notre chair et le principe, un jour de son explication, c'est le contraire qui est vrai: seule notre chair nous permet de connaître, dans les limites prescrites par cette présupposition incontournable, quelque chose comme un "corps". - michel henry
puce "Le pire énnemi, c'est soi-même,Mais je ne le tue, car je l'aime." - Charles de Leusse
puce Toutes les flèches sont lancées par vous et reviennent sur vous, c'est vous qui êtes votre ennemi. Quand le passionné s'est assuré qu'il n'est pas malade, et que rien ne l'empêche pour l'instant de vivre bien, il en vient à cette réflexion: "Ma passion, c'est moi, et c'est plus fort que moi". - Alain
puce La vraie critique de la psychanalyse consiste à la juger au nom de cette psychologie concrète qu'elle inaugure... Freud oubliant de plus en plus que sa théorie n'est vraie que dans la mesure où elle participe au concret, dans la mesure où elle ne reconnaît comme fait psychologique que ce qui est acte effectif de l'individu singulier, va s'efforcer de plus en plus d'expliquer les choses par une mécanique... Freud substitue lui aussi un drame impersonnel au drame concret. - Politzer
puce Parce que le but de cette institution est la paix et la défense de tous, et que quiconque a droit à la fin a droit aux moyens, il appartient de droit à tout homme ou assemblée investis de la souveraineté d'être juge à la fois des moyens nécessaires à la paix et à la défense ... et de faire tout ce qu'il juge nécessaire de faire, soit par avance, pour préserver la paix et la sécurité en prévenant la discorde à l'intérieur et l'hostilité à l'extérieur soit, quand la paix et la sécurité sont perdues, pour les recouvrer. - Hobbes
puce On demande pardon quand tout est gâché et que cette absolution tardive ne peut plus rien réparer. - Hubert Aquin
puce La valeur journalière ou hebdomadaire de la force de travail est tout à fait différente de l'exercice journalier ou hebdomadaire de cette force tout comme la nourriture dont un cheval a besoin et le temps qu'il peut porter son cavalier sont deux choses tout à fait distinctes. - Karl MARX
puce Aujourd'hui est le demain d'hier. - Internaute
puce L'éternité n'est pas une sorte de temps divin qui précèderait le temps, elle est un instant sans borne qui embrasse indivisiblement toute la succession du temps, et auquel tous les moments de cette succession sont physiquement présents. - Maritain