Peut on légitimement distinguer l'homme de l'animal ?

Peut on légitimement distinguer l'homme de l'animal ? Sujets / La raison et le réel / Le vivant, l'animal /

Un début de problématisation ...

    La difficulté à laquelle nous sommes confrontés pour répondre à une telle question vient de ce que nous sommes dans l'incapacité totale de nous mettre à la place d'un animal, de nous identifier à lui afin de vérifier si oui ou non il est doué de conscience.

Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : Peut on légitimement distinguer l'homme de l'animal ?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de Peut on légitimement distinguer l'homme de l'animal ? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "Peut on légitimement distinguer l'homme de l'animal ?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce Peut on légitimement distinguer l'homme de l'animal ? - L'homme, l'humain
puce le critère de la raison suffit-il a distinguer l'homme de l'animal - L'homme, l'humain
puce Peut-on légitimement désobéir à l'Etat? - L'Etat
puce peut on dire que l homme est un animal religieu - La religion
puce peut on legitimement parler de la neutralité de la technique - La technique




Citations sur Peut on légitimement distinguer l'homme de l'animal ? :

puce En définissant l'homme, on l'appelle par excellence, et pour le distinguer des bêtes, un animal risible plutot qu'un animal sérieux ; cela prouve comiquement que le sérieux convient mieux à  une bête que la plaisanterie. - Charles Dufresny
puce L’homme … est non seulement un animal social, mais un animal qui ne peut s’individualiser que dans la société. (Introduction générale à la critique de l’économie politique) - Karl MARX
puce Je pose en principe un fait peu contestable: que l'homme est l'animal qui n'accepte pas simplement le donné naturel, qui le nie... l'homme parallèlement se nie lui- même, il s'éduque, il refuse par exemple de donner à la satisfaction de ses besoins animaux ce cours libre, auquel l'animal n'apportait pas de réserve. - Georges Bataille
puce Il est évident que l'homme est un animal politique, bien plus que n'importe qu'elle abeille ou n'importe quel animal grégaire. Car, nous le disons souvent, la nature ne fait rien en vain. Et seul parmi les animaux l'homme est doué de parole. - Aristote
puce Il y a une autre qualité très spécifique qui les (l'homme et l'animal) distingue et sur laquelle il ne peut y avoir de contestation, c'est la faculté de se perfectionner. - E. Mounier