l' homme est il un animal raisonnable?

l' homme est il un animal raisonnable? Sujets / La raison et le réel / Le vivant, l'animal /

Un début de problématisation ...

    Remarques préliminaires :

Vous devez examiner ce libellé du point de vue de la vérité en distinguant  la vérité formelle (non contradiction du discours, est-ce que animal et raisonnable peuvent être associés) et, la vérité matérielle du contenu de la proposition (cela correspond-il à la réalité vécue des existences humaines?)
 

Analyse du sujet :

L'homme : En tant qu'homme , dans son essence, dans ce qui le caractérise fondamentalement et le distingue des autres vivants


un = parmi d'autres animaux.

Animal : Système vivant qui se nourrit et se reproduit, sensible et mobile, déterminé par un programme ou mieux par un code, qui agit en suivant mécaniquement le déterminisme des lois de la nature.

Raisonnable: qui , au contraire de l'animal, agit selon la représentation de lois pour  tous; de manière sensée , selon des projets, capable d'obéir à la loi qu'il s'est prescrite (= liberté.)



INTRODUCTION

L'essentiel de votre introduction c'est la problématique: le chemin par lequel vous allez conduire votre correcteur de la question posée au problème dont la solution permettra de prendre votre décision , que vous présenterez dans la troisième partie du devoir après avoir pesé le pour et le contre, ou ,si vous préférez, les raisons de dire oui et celles de dire non dans la première et la deuxième partie.


Pour mener vers le problème, il faut commencer par vous étonner: l'étonnement vient d'une prévision déçue (on s'attendait à quelque chose et on lit autre chose), et le calcul déçu pose un problème: comment ce fait-il que ... ?
Souvent il est possible de trouver le problème en cherchant deux termes qui s'opposent ou qui semblent s'opposer. Par exemple ici animal raisonnable semble désigner une monstruosité, une contradiction comme de l'eau au contact du feu.
  Pour l'étonnement: deux directions sont possibles: d'une part vous pouvez vous étonner de la question posée étant donné les errements de l'homme dans la réalité de son existence: pour l'individu  que de conduites irrationnelles ! Pour les relations internationales, que de guerre, que de génocides, que de crimes contre l'humanité qui sont la négation effective de toute conduite raisonnable. D'autre part, vous pouvez aussi vous étonner d'une telle question en insistant sur les oeuvres de la raison, la loi comme condition de la liberté, la perfectibilité de l'homme et ses progrès: le corps animal n'est-il pas qu'un simple instrument, un moyen au service du sens que l'homme donne à sa vie. L'existence ne précède-t-elle pas l'essence, qu'est-ce qui empêche l'homme de se construire en construisant ses relations de manière raisonnable, prudente, sage?


POUR LA PROBLÉMATIQUE

Vous faites apparaître l'embarras dans lequel vous met la simple formulation du sujet qui associe deux termes qui paraissent contradictoires: comme peut-on être à la fois animal qui n'agit pas, qui suit des lois déterminantes et l'homme qui agit raisonnablement par la représentation de la loi qu'il se fixe! Peut-on affirmer d'un être, l'homme, une chose et son contraire? L'homme appartiendrait-il à deux mondes, le monde sensible et le monde intelligible et si c'est le cas, quelle relation peut-il y a voir entre ces deux mondes? L'eau et le feu peuvent-ils coexister? La conscience sensible de la vie dans sa relativité et la pensée qui s'élève à l'absolu? Ce qui a sa raison d'être dans un processus causal antécédent et une liberté morale qui aurait sa raison d'être en soi?

Comment l'infini de la valeur morale peut-il s'incarner dans la finitude d'un corps? C'est plus qu'un problème, c'est un mystère que cette incarnation!



Obtenir un corrigé personnalisé du sujet de philosophie : l' homme est il un animal raisonnable?

Vous devez traiter ce sujet ?

Obtenir le corrigé de l' homme est il un animal raisonnable? Notre équipe de professeurs de philosophie se propose de réaliser pour vous un véritable corrigé de "l' homme est il un animal raisonnable?". Votre sujet de philo sera traité selon les indications que vous fournirez. Vous pouvez même spécifier le délai sous lequel vous souhaitez recevoir votre correction. Vous recevrez votre corrigé par email, en toute simplicité, dés que votre sujet aura été traité.

Obtenir ce corrigé - Fonctionnement de MaPhilo.net

Discuter de ce sujet

Souhaitez-vous commenter ce sujet, pour obtenir de l'aide de la part des autres visiteurs ou, au contraire, en offrir ?

Sujets similaires :

puce pourquoi définit-on l'homme comme "animal raisonnable" - L'homme, l'humain
puce l'homme est il raisonnable par nature - L'homme, l'humain
puce L'homme raisonnable est-il l'homme intelligent? - La démonstration
puce la culture rend t-elle l'homme plus raisonnable? - L'homme, l'humain
puce L'homme est il un animal politique? - La société




Citations sur l' homme est il un animal raisonnable? :

puce Comment a-t-on pu dire que l’homme est un animal raisonnable ! Il est tout ce qu’on veut, sauf raisonnable. - Oscar Wilde
puce L’homme est un animal raisonnable qui se met régulièrement en colère lorsqu’on lui demande d’agir en accord avec les préceptes de la raison. - Oscar Wilde
puce Il (l’homme) abuse à coup sûr de sa liberté à l’égard de ses semblables; et, quoique, en tant que créature raisonnable, il souhaite une loi qui limite la liberté de tous, son penchant animal à l’égoïsme l’incite toutefois à se réserver, dans toute la mesure du possible, un régime d’exception pour lui même. (Idée d’une histoire universelle du point de vue cosmopolitique) - Kant
puce Je pose en principe un fait peu contestable: que l'homme est l'animal qui n'accepte pas simplement le donné naturel, qui le nie... l'homme parallèlement se nie lui- même, il s'éduque, il refuse par exemple de donner à la satisfaction de ses besoins animaux ce cours libre, auquel l'animal n'apportait pas de réserve. - Georges Bataille
puce Il est évident que l'homme est un animal politique, bien plus que n'importe qu'elle abeille ou n'importe quel animal grégaire. Car, nous le disons souvent, la nature ne fait rien en vain. Et seul parmi les animaux l'homme est doué de parole. - Aristote